Il Y A 200 Ans

  • 28 Réponses
  • 5455 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
Il Y A 200 Ans
« Réponse #15 le: décembre 22, 2003, 01:41:18 »
Citer
laissé de côté l'influence extérieure. Pour cela, il suffit de s'en rendre compte et de la contrebalancer.
pour toutes mesures , il faut au moins 2 points de repères pour confirmé une valeur
c'est la différence entre l'inconscient ( une affirmation ) et la conscience ( une confirmation )
pour prendre position sur un fait , il faut le confirmé par rapport à quelques choses d'autres

 on ne donne le prix nobel qu'à un travail établi et non à une théorie , c'est pourquoi einstein a été récompensé pour ces travaux sur la bombe atomique et non sur la théorie de la relativité
 même un travail sorti de aucun modèle , pour le confirmé , il doit être comparé ( ou contrebalancé ) à un fait existant
 pour résoudre on fait parti d'un tout , même si tu t'en écarte , tu en fait encore et toujours parti  :)

une mémoire = connaissance incluse ( acquise , du passé qu'il soit ancien ou récent )
un savoir = lecture d'une connaissance
une réflection = une mise en lecture ( donc une mise en lecture d'une mémoire )

on peut partir de rien , mais pour le partager , il faut utiliser des repères éxistants
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]

*

Pat

Il Y A 200 Ans
« Réponse #16 le: décembre 22, 2003, 02:54:47 »
A méditer...  :blink:  :D  :bye:

Il Y A 200 Ans
« Réponse #17 le: décembre 22, 2003, 04:42:13 »
Citer
Je pense, peut-être à tort, que l'on peut complètement laissé de côté l'influence extérieure. Pour cela, il suffit de s'en rendre compte et de la contrebalancer.

C'est ce que font tous les anthropologues lorsqu'ils étudient des groupes, ethnies, cultures, etc. Sinon, on serait toujours dans un ethnocentrisme "de bon aloi" alors que pour comprendre son prochain, il faut au contraire être le plus neutre possible (d'où certaines "régressions")
C'est la notion de subjectivité. Pour ma part, je pense (comme Ptitourski) que, même avec la meilleure volonté du monde, on ne peut pas faire complètement abstraction de ce que l'on est (de son inconscient). Pour "juger" quelque chose, entre faut-il un systême de références.

En revanche, je te rejoins complètement lorsque tu dis qu'il faut se garder d'une certaine tendance à l'ethnocentrisme. La tolérance passe par une meilleure connaissance d'autrui et un élargissement de notre systême de valeurs.
« Modifié: décembre 22, 2003, 04:50:13 par esperluette »

*

Hors ligne PhilouDuNord

  • Petit gourou Mac
  • *****
  • 11 045
  • Think Different !
Il Y A 200 Ans
« Réponse #18 le: décembre 22, 2003, 10:35:18 »
On va donc encore diviser (ou préciser), je pense que l'on peut laisser de côté l'influence extérieure consciente :lol:

En fait, je suis tout à fait d'accord sur la place de la culture (prise ici au sens très large de l'anthropologie) qui nous conditionne tous. Néanmoins, il ne faut pas croire qu'il y a un mécanisme automatique qui va nous faire penser ceci ou cela et donc c'est là qu'intervient le moment où on décide de la laisser de côté (et donc d'évacuer une partie de l'influence). Bien entendu, on continuera de penser d'une certaine manière (et dans une certaine langue), avec des connaissances données.

Et donc, pour en revenir à l'histoire (sujet de départ :unsure: ), il me semble intéressant de la laisser de côté. Même si on prend en compte les conséquences que cela nous a appris, c'est davantage un approfondissement de la logique mais aussi du hasard qu'autre chose. Ainsi, je ne crois pas qu'il soit possible de tout prévoir (et ainsi de décider de la meilleure façon qui soit) en se basant sur des connaissances historiques. Généralement, elles ne sont jamais exhaustives et surtout d'une fiabilité limitée.

Enfin, je ne reconnais pas de valeur particulière à un prix décerné par un pays donné et qui ne repose pas sur un collège international d'experts :diable:
« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ayez le courage de suivre votre c½ur et votre intuition. Soyez insatiables, soyez fous. » Steve Jobs

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
Il Y A 200 Ans
« Réponse #19 le: décembre 22, 2003, 12:30:24 »
à quoi sert une mémoire si on s'en sert pas ?

Est ce que vous avez déjà lu des livres sur la publicité et leur conception ?
c'est hallucinant ce que l'on peut apprendre sur soi et son voisin :rolleyes:
ils répartissent leur clientelle en
 consommateur ( celui qui ce laisse diriger )
 consommacteur ( celui qui dirige sa consommation )
et notre indécis ( pas pour longtemps )
mais quoi que nous sommes , on est un moment ou l'autre ( une grande parti du temps même pour une personne avertie ) commateur

une grande partie de tes faits habituels et journaliers sont conditionnés par un apprentissage que tu n'as pas choisi

pour revenir à notre Histoire , à chacun on nous a offert un passé  . On a droit de l'accepter  , de l'interprèter à notre convenance . Elle est notre expèrience commune .  Il est possible d'avancer sans expérience mais il faut avouer qu'il est plus aisé si  on a un bagage ( c'est vrai qu'il arrive que ce bagage soit faussé par une mauvaise interprétation , alors n'hésitez pas à aller chez un bon maroquinier :D )
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]

Il Y A 200 Ans
« Réponse #20 le: décembre 22, 2003, 17:39:30 »
Citer
On va donc encore diviser (ou préciser), je pense que l'on peut laisser de côté l'influence extérieure consciente :lol:

En fait, je suis tout à fait d'accord sur la place de la culture (prise ici au sens très large de l'anthropologie) qui nous conditionne tous. Néanmoins, il ne faut pas croire qu'il y a un mécanisme automatique qui va nous faire penser ceci ou cela et donc c'est là qu'intervient le moment où on décide de la laisser de côté (et donc d'évacuer une partie de l'influence). Bien entendu, on continuera de penser d'une certaine manière (et dans une certaine langue), avec des connaissances données.

Et donc, pour en revenir à l'histoire (sujet de départ :unsure: ), il me semble intéressant de la laisser de côté. Même si on prend en compte les conséquences que cela nous a appris, c'est davantage un approfondissement de la logique mais aussi du hasard qu'autre chose. Ainsi, je ne crois pas qu'il soit possible de tout prévoir (et ainsi de décider de la meilleure façon qui soit) en se basant sur des connaissances historiques. Généralement, elles ne sont jamais exhaustives et surtout d'une fiabilité limitée.

Enfin, je ne reconnais pas de valeur particulière à un prix décerné par un pays donné et qui ne repose pas sur un collège international d'experts :diable:
Cette fois, je suis d'accord en tous points ou presque.

D'abord, parce que l'être humain est un "roseau pensant" et que c'est justement cette capacité à (l'auto)critique qui le distingue des autres êtres vivants : la capacité de faire "consciemment table rase".

Ensuite, ainsi que tu le dis, l'Histoire sert à comprendre le monde dans lequel nous vivons, non pas à prédire l'avenir. De même, il ne s'agit pas d'une science exacte. Et, comme tu le dis, nos connaissances en ce domaine sont extrêmement limitées (parce qu'elles sont tributaires des sources existantes et de leurs interprétations). De ce fait, nous n'avons qu'une connaissance relativement subjective & superficielle du passé (et plus nous remontons dans le temps, plus cette vision se trouble). Sans compter, qu'un evénement historique s'inscrit toujours dans un contexte particulier (eco, social, etc) . De fait, et contrairement à l'idée commune, l'Histoire ne se répète jamais. Cela dit, tout en tenant compte de ces limites, rien ne nous empêche de tirer certaines leçons du passé.
« Modifié: décembre 22, 2003, 17:50:44 par esperluette »

*

Hors ligne PhilouDuNord

  • Petit gourou Mac
  • *****
  • 11 045
  • Think Different !
Il Y A 200 Ans
« Réponse #21 le: décembre 22, 2003, 18:49:04 »
C'est drôle, à chaque fois que je vois des pubs, je ne reçois pas le message publicitaire mais j'ai tout de suite le réflexe de dresser le profil des téléspectateurs :rolleyes:
« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ayez le courage de suivre votre c½ur et votre intuition. Soyez insatiables, soyez fous. » Steve Jobs

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
Il Y A 200 Ans
« Réponse #22 le: décembre 22, 2003, 19:06:49 »
Citer
C'est drôle, à chaque fois que je vois des pubs, je ne reçois pas le message publicitaire mais j'ai tout de suite le réflexe de dresser le profil des téléspectateurs :rolleyes:
ce n'est pas que nous réagissons bien ou non à la pub , qui interesse le publicitaire , c'est ce que tu vas consommer  :D
« Modifié: décembre 22, 2003, 19:09:54 par ptitourski »
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]

*

Hors ligne PhilouDuNord

  • Petit gourou Mac
  • *****
  • 11 045
  • Think Different !
Il Y A 200 Ans
« Réponse #23 le: décembre 22, 2003, 19:58:02 »
Malheureusement pour eux, je ne consomme jamais ce qui passe à la télé ... c'est trop cher :lol:
« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ayez le courage de suivre votre c½ur et votre intuition. Soyez insatiables, soyez fous. » Steve Jobs

Il Y A 200 Ans
« Réponse #24 le: décembre 22, 2003, 20:02:30 »
:lol: Mais Philou, c'est pas le but du jeu !!

Pense un peu à l'energie que dépense un publicitaire :fume: (et l'argent qu'il recolte en retour :siffle:)  pour te faire baver :dribble: sur des dentifrices et des gels douche en forme de....  sans compter la super bagnole que tu ne pourras peut-être jamais te payer :nasty: et avec laquelle tu es censé emballer tout ce qui bouge ! :flirt:

Ah là là, qu'ils sont séduisants :rolleyes: ces publicitaires !!

:innocent:

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
Il Y A 200 Ans
« Réponse #25 le: décembre 22, 2003, 20:09:55 »
Citer
Malheureusement pour eux, je ne consomme jamais ce qui passe à la télé ... c'est trop cher :lol:
la télé n'est qu'une ( très ) petite partie de la source de la pub
la plus grande partie se fait par presse et dans les magasin sur les produits directement

il reste la tv , la radio , affiche et le net passe après ( même si ils sont une  ressource d'une somme considérable )
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]

*

Hors ligne PhilouDuNord

  • Petit gourou Mac
  • *****
  • 11 045
  • Think Different !
Il Y A 200 Ans
« Réponse #26 le: décembre 22, 2003, 20:17:27 »
Pareil, pareil, pareil & pareil ... :lol:
Je suis hermétique ;)
« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ayez le courage de suivre votre c½ur et votre intuition. Soyez insatiables, soyez fous. » Steve Jobs

Il Y A 200 Ans
« Réponse #27 le: décembre 22, 2003, 20:29:57 »
:lol: Finalement, je me demande si la première victime de ce matraquage intempestif, ne serait pas l'homo publicis, lui-même !  ;) :P
« Modifié: décembre 22, 2003, 20:33:16 par esperluette »

*

Hors ligne PhilouDuNord

  • Petit gourou Mac
  • *****
  • 11 045
  • Think Different !
Il Y A 200 Ans
« Réponse #28 le: décembre 22, 2003, 20:38:52 »
En tout cas, ça le fait vivre :rolleyes:
« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ayez le courage de suivre votre c½ur et votre intuition. Soyez insatiables, soyez fous. » Steve Jobs