Sondage

pour ou contre la nationalisation d'une entreprise ?

pour
1 (50%)
contre
1 (50%)
pas d'avis
0 (0%)

Total des votants: 2

Nationalisation , Privatisation

  • 2 Réponses
  • 1687 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
Nationalisation , Privatisation
« le: décembre 23, 2003, 20:34:23 »
Pas question que l’Etat français prenne une participation dans une entreprise, fût-elle l’un des fleurons de l’industrie. Ainsi en a décidé le commissaire européen chargé de la concurrence, qui a refusé le rachat public de 30 % du capital d’Alstom... mais autorisé un « prêt » de 1,3 milliard d’euros, avec un plan de suppression d’emplois à la clé. Cette intrusion européenne dans les affaires intérieures françaises est d’autant plus contestable que le capital privé peut, lui, acheter autant qu’il le veut des groupes publics.

pourtant !!!!!

pourquoi à t'on le droit de privatiser une entreprise et non de la nationaliser ?
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
Nationalisation , Privatisation
« Réponse #1 le: décembre 23, 2003, 20:41:07 »
que devienne nationale Alstom , je ne suis pas tellement pour ; mais la question est posée : pourquoi a t'on le droit aussi facilement de privatiser quand il est si difficile de nationaliser une entreprise  ?

si l'état acccepte de suivre les directives de concurence (européenne ), je ne vois pas pourquoi elle lui serait retirer ce droit de sauver une entreprise

 :bye:
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]

*

Hors ligne Tekiro

  • *****
  • 38 005
  • gelatophile
    • Teksite
Nationalisation , Privatisation
« Réponse #2 le: décembre 23, 2003, 22:15:06 »
Si une entreprise est nationalisée l'état peut alors y faire régulierement et sans controle des apports financiers.

Se pose alors le probleme de la libre concurrence car ces flux financiers réguliers font que l'entreprise n'a pas à chercher à équilibrer son budget et donc peut pratiquer une politique de dumping contraire à la libre concurrence et à l'économie de marché qui sont les fondement actuels sur lesquels sont régies les régles européennes.

Par ce dumping elle tue la concurrence et favorise le monopole avec toutes les conséquences qui en découlent.

Le privé lui n'investira pas à perte ;)

C'est vrai que pour Alstom cela pose un probleme majeur en terme d'emploi. Mais ne vaut -il pas mieux une restructutration efficace et un bon accompagnement des salariés dans une reconversion durable , plutot que de mettre des rustines qui ne font que reculer le problème ???

On retrouve là un mal bien français , la difficulté d'évoluer dans son poste de travail et sa carrière professionnelle (et moi le premier !). On est enlisé dans un train train et incapable d'envisager un changement d'orientation.
Ubi amici, ibidem opes. (Plaute)
Là où sont les amis se trouvent les richesses.
Teksite
"Le sourire n’est qu’un rire qui se sous-estime" Sentis Dominique