Les Bons Comptes , Font De Bos Amis

  • 0 Réponses
  • 2596 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
Les Bons Comptes , Font De Bos Amis
« le: février 16, 2004, 22:03:13 »
Environnement: Bush a favorisé les intérêts d'industriels finançant son parti

Le gouvernement de George W. Bush a discrètement manoeuvré pour éviter l'interdiction d'un additif qui contamine l'eau potable mais rend l'essence moins polluante, un produit élaboré par des industriels ayant versé plus d'un million de dollars au Parti républicain.
Dans un projet de réglementation envoyé à la Maison Blanche par l'Agence de protection de l'environnement (APE) au dernier jour de la présidence Clinton, en janvier 2001, l'APE écrit que »l'utilisation du MTBE comme additif dans l'essence présente un risque déraisonnable pour l'environnement» et que les risques pour l'eau surpassent les avantages pour l'air.
»Des niveaux faibles de MTBE peuvent rendre l'eau non potable du fait d'un goût et d'une odeur agressifs», explique l'agence dans cette note dont l'Associated Press a obtenu une copie. Elle souligne que, «contrairement aux autres composants de l'essence, le MTBE se dissout et se répand rapidement dans la nappe phréatique, résiste à la biodégradation et est plus difficile et onéreux à éliminer».
Dix-sept Etats ont interdit le MTBE et des dizaines de municipalités ont porté plainte mais, pour Mary Rose Brown, porte-parole du producteur Valero, «ce sont les avocats de ces procès qui sont derrière ces poursuites injustifiées. Personne ne parle des contributions à leurs partisans au Congrès».
En 2000, le lobby des producteurs de MTBE avait affirmé au gouvernement de Bill Clinton qu'une action contre l'additif aurait »un grave impact économique» pour les industriels.

suite de l'article

j'en ris pas ( même jaune ) çà doit être la même chose ici  :angry:  
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]