A La Caisse, Pique-assiettes! (03/03/2004)

  • 0 Réponses
  • 2521 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Pat

A La Caisse, Pique-assiettes! (03/03/2004)
« le: mars 03, 2004, 23:55:04 »
Vous avez une petite faim...  :D

Un supermarché fait la chasse aux indélicats qui mangent dans les rayons sans payer

BRUXELLES «Chers clients, il est interdit de consommer des marchandises à l'intérieur du magasin avant le paiement à la caisse. Dorénavant, nous appliquerons la tolérance zéro.» Ras-le-bol de retrouver des sachets de chips éventrés dans les rayons, des yaourts même pas finis en train de couler derrière les boîtes de petits pois, les cadavres de boissons énergisantes énergiquement vidées de leur contenu avant paiement! Un Super GB du centre-ville de Bruxelles a pris l'initiative d'avertir ses clients fautifs que, dorénavant, il va sévir. Et d'agiter la menace de l'amende de type frais administratifs, soit 20€, pour les contrevenants, en plus du prix à payer de l'objet du délit. Situé non loin de la Bourse, ce point de vente devient parfois le lieu de prédilection des sans-abri, bien que le groupe s'en défende...


«Sans pointer du doigt telle ou telle partie de la clientèle, il s'agit ici de l'initiative d'un magasin, le GB des Halles, rue de la Vierge Noire, explique Geneviève Bruynseels, porte-parole du groupe Carrefour Belgium. L'action n'est pas généralisée à tous nos magasins. Ce GB du centre-ville connaît énormément de clients, quelque 10.000 passages aux caisses par semaine. On a constaté la présence de plus en plus d'emballages vides dans les rayons. Ils sont le fait de gens qui consomment sur place sans payer. Ce sont donc des marchandises volées. Tous les jours, nous prenons sur le fait cinq ou six personnes.»


Il convient pourtant de faire la différence avec les clients qui prennent un pain et en mangent une tartine, ou bien choisissent une baguette et en croquent un bout, avant de passer à la caisse. «Qu'un client ouvre son paquet de chips et en mange quelques-unes, pas de problème, tant qu'il le paie. S'il ne dit rien, on considère cet acte comme un vol.»


Ainsi, désormais, les surveillances ont été renforcées dans le magasin et les pique-assiettes sont tenus à l'oeil. S'ils manquent d'honnêteté devant la caissière, ils sont alors interpellés et priés de passer à la caisse... réellement.


Qu'en est-il du petit raisin ou de la petite cerise qu'on déguste pour choisir? «Logiquement, on ne peut pas goûter les produits. En pratique, il y a de la marge entre goûter un grain de raisin et manger toute une grappe. Cependant, le client peut toujours demander à un collaborateur du magasin de lui faire déguster un fruit. Des clients le font naturellement. Tout est une question de courtoisie.»


C'est vrai que ce n'est pas le mot le plus à la mode en ce moment...


 
 

Pierre De Vuyst

© La Dernière Heure 2004

 :bye: