Le Cauchemard De Roy

  • 26 Réponses
  • 8883 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Ashura187

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #15 le: août 12, 2004, 14:15:28 »
OK! T'inquiète je ne m'en fais pas  ^_^

Ashura :massue:

*

MetalSwordIce

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #16 le: août 12, 2004, 20:03:36 »
j'attends.

*

cletausen

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #17 le: août 26, 2004, 16:56:54 »
Chapitre 3

De l’eau, des clapotements de l’eau, c’était ce que pouvait entendre Roy. Il se sentait léger, comme s’il flottait, comme s’il était coucher sur le lit d’une rivière. Il se demanda s’il était mort mais le fait de pouvoir le penser lui fit comprendre que non. Alors il eut une sensation étrange, comme si tout son poids était revenu. Il pouvait à nouveau ressentir les choses, il était couché sur quelque chose de dur et il avait un peu froid. Il ouvrit les yeux mais ne vit que du blanc, il décida de tourné la tête de chaque coté pour essayer de voir où il était. Il compris sur quoi il était couché, une route. Il était dans une ville car il semblait voir des immeubles mais un brouillard très épais l’empêchait de voir à plus de 20 mètres. Il tenta de se rappeler ce qu’il pouvait bien faire là, allongé sur une route, puis tout lui revint. Silent Hill, le lac, l’accident et … « Maria, est-ce que t’es là ? ». Il essayait de crier mais l’atmosphère oppressante ne lui accorda qu’un murmure.
Il décida de se lever et fut surpris de pouvoir le faire, après un accident pareil il aurait du avoir au moins mal quelque part mais rien, il se sentait en pleine forme. Son jeans était propre et sans déchirure, comme son sweat noir. Il vit un morceau de miroir par terre, il le prit délicatement pour se regarder dedans. Sur son visage il n’y avait pas de cicatrice et ces cheveux brun qui descendaient jusqu’au épaules étaient parfaitement coiffer. Comment pouvait-il être dans une forme aussi grande après un accident pareil et pourquoi il n’était pas dans la voiture ?
Il regarda les alentours et vit que  la ville était comme abandonnée, les immeubles étaient en ruine et des détritus jonchaient sur le sol. Il vit un énorme trou qui s’étirait sur au moins 100 m² et de plusieurs mètres de profondeur. Il pensa que c’était à cause de l’accident mais il n’aurait jamais put survivre à une explosion pareille. Il se retourna et vit qu’il y avait un parc de l’autre coté de la route, il donnait sur le lac, Roy était sûr de l’avoir passé avant l’accident.
La route était détruite ce qui ne permettait pas au jeune homme de continuer. Il décida de prendre par le parc qui semblait contourner le trou. Il traversa la route et entra dans le parc. Celui-ci était en piteux état. De nombreuses fleurs étaient fanées, à certains endroits il n’y avait que de la terre et les buissons étaient mal taillés. Seules les mauvaises herbes foisonnaient. Le parc était constitué de petits jardins carrés de part et d’autre d’un chemin pavé de pierre grisâtre sur lequel Roy marchait. A cause du brouillard il voyait à peine le fond des petits jardins, il y avait des arbres morts et les bancs étaient pour la plupart cassés ou pourries. Au fur et à mesure qu’il avançait, Roy avait de plus en plus peur, le bruit du vent se mêlait avec des sons qu’il n’avait jamais entendus. Mais il ne pouvait pas s’arrêter, il ne devait pas fuir, la pensée de Maria seule dans cette ville lui donnait la force de continuer.
Il était arrivé au bord du lac, à quelques mètres au-dessus de l’eau. Un muret empêcher de se baigner, de toute façon il ne faisait pas un temps à prendre un bain. Il y avait des jumelles dans lesquels on devait mettre des pièces pour les utiliser, elles étaient complètement rouillées mais semblaient fonctionner. Le jeune homme posa ses mains sur le muret et regarda l’étendu d’eau. « Dire que c’était magnifique, se dit-il. Dommage qu’il ne fasse pas beau ! ». Il se retourna et fit tomber quelque chose par terre, c’était une batte de base-ball en métal. Il décida de la prendre, il se sentirait plus en sécurité. Le chemin continuait sur la gauche longeant le lac. Roy continua à marcher pendant quelque temps jusqu'à ce qu’il vit quelque chose par terre. Il ne pouvait voir qu’une silhouette mais ça semblait être un homme. Il s’avança discrètement en serrant la batte de toutes ses forces. La chose n’avait rien d’humain, elle avait serte des jambes normales mais tout le reste était différent. La peau était brune comme brûlée, elle n’avait pas de visage et ses bras se finissaient en pics.
Tout à coup la chose se mit à bouger et à attaquer Roy, alors qu’il était tout prés. Il réussit à esquiver le coup  et pris ses jambes à son coup, par où il était venu. Soudain il se rappela qu’il avait vu une chose qui ressemblé à ce monstre, c’était dans son rêve, mais c’était Maria qui s’était transformée. « Maria, il faut que je la sauve ». Il se retourna et vit la chose qu’il lui courait après, avec un peu de mal. Il attendit, puis brandissant sa batte, il fonçât sur le monstre. Avant que ce dernier ne réagisse, il s’était pris un coup dans la tête. La chose tomba par terre et Roy continuait de la frappé sur le torse. Son visage était recouvert de sang, la cage thoracique du monstre était ouverte, Roy compris, en voyant que la chose ne bougeait plus, qu’elle était morte. Il décida de continuer laissant la chose dans une marre de sang.


*

MetalSwordIce

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #18 le: août 26, 2004, 19:53:22 »
j'aime beaucoup, continue!  :wub:

*

Ashura187

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #19 le: août 27, 2004, 14:10:58 »
Superbe :bravo:

Tu as su combiner description, suspens et mystère ensemble, et mis à part quelques petites fautes, ta façon d'écrire est vraiment subtile. En tout cas pour moi, elle ne me dérange vraiment pas.

Continue sur cette lancée.

Ashura :massue:

*

MetalSwordIce

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #20 le: août 27, 2004, 14:26:40 »
Moi je vois bien l'endroit, au bord du lac avec les grosses jumelles, comme dans SH2.(la ou tu rencontre Maria) :)

*

cletausen

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #21 le: août 28, 2004, 14:04:44 »
Citer
Moi je vois bien l'endroit, au bord du lac avec les grosses jumelles, comme dans SH2.(la ou tu rencontre Maria) :)
[snapback]89932[/snapback]



C'est exactement cet endroit je suis heureux que tu l'ais reconnnu. La ville et les endroit où Roy se trouve risque de changer un peu (voir complétement ^_^ ) car je ne me rapelle pas exactement des différents lieu.
« Modifié: août 28, 2004, 14:09:57 par cletausen »

*

Ashura187

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #22 le: août 28, 2004, 16:29:09 »
Bon Clet', tu sais ce qu'il te reste à faire!!

Ashura :massue:

*

cletausen

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #23 le: octobre 06, 2004, 16:57:06 »
Aller ça faisait longtemps, alors je vous offre la suite de aventures de Roy dans la paisible vilede Silent Hill. J'espère que vous allez apprecier.




Chapitre 4

Roy était bientôt sortie du Parc, il pouvait voir la pancarte qui l’indiquait. Il passa à coté d’un dernier jardin sur sa droite, celui-ci était différent des autres car il possédait en son centre une statue d’une femme qui prie. La mélancolie qui s’en dégageait rendait Roy encore plus triste. Il resta là pendant quelques minutes, voir plus il n’en savait rien, la seule chose dont il était sûr c’est qu’il contemplait la statue sans pouvoir détourner le regard. Il était comme hypnotisé. Pourtant un bruit le réveilla, il brandit sa batte en se retournant. Ca venait du parking qui se trouvait à 10 mètres de lui et qui était entouré de grillage. Il décida d’aller voir, c’est peut-être Maria pensait-il. Il s’approcha du grillage et regarda à travers, mais le brouillard l’empêchait de voir la source du bruit. Il marcha le long du grillage sans pouvoir entrer dans le parking.
Il rejoignit la route, il se trouvait désormais de l’autre coté du trou, comme il l’avait prévu. Il vit aussi une ouverture dans le grillage avec une pancarte.

« Parking gratuit ouvert au publique 24/24 »

Il rentra donc et essaya de faire le moins de bruit possible pour pouvoir repérer le bruit. A sa grande joie il le réentendit et s’approcha de ce qui semblait être la source. Au bout d’un moment il l’entendis distinctement et vit qu’il venait d’une voiture rouillée avec la porte conducteur ouverte. Il se trouvait devant la voiture et put voir des pieds noirs qui dépassaient de dessous la porte. Il prit sa batte prêt à frapper et s’avança vers la voiture. Tout à coup la chose qui se trouvait à l’intérieur s’arrêta, Roy se stoppa à son tour pétrifié. Il coupa sa respiration de peur de se faire repérer. Il entendis à nouveau du bruit dans la voiture et se remis à marchait mais accroupi pour ne pas se faire voir à travers le par brise. Il était tout près, il se jeta de l’autre de la portière brandissant sa batte. Il y avait un homme allongé dans la voiture, Roy ne fit pas trop attention à lui mais plutôt au semi-automatique que ce dernier tenait pointé vers Roy :
-Toi t’aurais jamais du faire ça, expliqua l’homme.
Dans un geste réflexe, Roy ferma la porte de la voiture. L’homme lâcha immédiatement son arme, recroquevilla ses jambes et ses bras dans la voiture. La porte claqua fortement ce qui fit tomber le par choques avant de la voiture. Roy ramassa le pistolet qui était tombé à ses pieds, avant de rouvrir la porte et de menacé l’homme avec sa nouvelle arme :
-C’est bon, calme-toi, fit l’homme en esquissant un sourire et en levant les bras.
Il avait les cheveux rasé et portait un T-shirt blanc noirci à certains endroits dont les manches avaient été arrachés ce qui montrait des bras impressionnant de musculature. Il portait un anneau à l’oreille gauche.
-T’es qui toi ? demanda Roy un peu nerveux
-Stan Jester, enchanté, mais appelle moi le guépard. Il avait dit ça très calmement comme si c’était lui qui avait une arme. Il tendit sa main vers Roy qui ne bougea pas, fixant son arme vers le crâne de Stan. Et toi ?
-Roy, et peu importe mon nom. Répondit-il très vite. Il vit des fils qui pendait sous le volant. Qu’est –ce que tu fais ?
-Ben un barbecue, répliqua Stan d’un air incrédule. Tu veux un steak ?
Roy se montrait plus menaçant.
-OK ! Tout d’abord, tu vas poser ça, Stan montrait le pistolet, si tu veux, je peux même te dire où il y a des munitions. Avec son pouce il montra derrière dans la boite à gants ouverte qui était empli de cartouche. D’ailleurs, c’est dans cette voiture que je l’ai trouvé. Et puis, je suis même pas armé alors tu veux que je fasse quoi ?
Roy sembla réfléchir un peu, puis il baissa doucement son arme mais la garda fermement dans sa main, pointée vers le sol.
-Bien, s’exclama Stan d’un air joyeux. Je suis un pilote des rues, je fais des runs la nuit. Bien sur c’est interdit mais c’est là qu’on rencontre les vrais pilotes, ceux qui savent conduire, parce que sur une piste… Voyant le regard de Roy qui n’avait pas du tout envie de savoir les qualités d’un pilote des rues, il décida de faire court. Bon on a fait un run qui aurait du me propulsé à la gloire. Ca aurait été ma 100ème victoire d’affilée et … Ok, je reprends donc on à fait ce run, et là les flics ont rappliqué. C’est les risques mais d’habitude ils arrivent après la course, là ils sont intervenus pendant ces cons. S’ensuit une putain de course poursuite à travers la ville puis sur la route. Tu parle que je les ai semés, j’ai donc décidé de prendre une sortie. Sur la route qui arrive jusqu’ici, le drame, mon pneu avant qui éclate. Je perds le contrôle de ma caisse qui se dirige droit dans le fossé mais avec la vitesse je te fais un ou deux tonneaux (voir plus). Quand je me suis réveiller j’avais presque rien, heureusement que j’avais gardé toutes les sécurités. Mais bon la caisse était morte ! Stan était comme triste. Putain de bagnole, une GTO Twin turbo toute refaite, elle était magnif… Roy semblait perdre patience. Donc ma bagnole bousillée, je me mit à marcher sur la route en direction de cette putain de ville croyant trouvé quelqu’un qui m’aiderait. Je me retrouve avec des monstres dans tous les sens. Quand j’ai vu ce parking je me suis dit « c’est ta seule chance faut la prendre » j’essaye donc de volé une voiture pour me casser de là, mais elles sont toutes nazes. Faut qu’on se taille d’ici à deux on y arrivera sûrement !
-Non j’ai ma copine qui est dans cette ville. Je peux pas la laisser dans cette ville toute seule.
-T’es fou, tu veux te faire buter, Stan c’était levé. Et puis elle sera pas toute seule il y aura ses amis les monstres !!!
-Si t’as pas envies, c’est pas grave. J’irais tout seul.
-Ok, c’est  bon ! Je préfère me faire buter accompagné que tout seul.
Il se leva et commença à partir, Roy prenait les cartouches dans la boite à gants et se mi à hauteur de Stan. Il était plus confient car maintenant il n’était plus tout seul. Les deux hommes marchèrent vers la sortie du parking.

*

MetalSwordIce

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #24 le: octobre 06, 2004, 20:10:21 »
cool! ;)

En+, cet aprem c'etait silent hill4! il est fun!
(ya des trous dans ta chambre, c'est pas mal pour la matation^^)
par contre j'ai été decu, j'ai pas eu le droit au "truc" de Cynthia...(elle est dead avant...)

*

Shadowman

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #25 le: octobre 06, 2004, 23:58:40 »
Tiens c'est con je tripe sur les GTO Twinturbos...
Triper=Kiffer

Fait un peu plus attention à ta grammaire cletausen  :shifty:
J'ai Silent Hill 4 mais étant donné que le brun c'est pas trop beau je m'abstient d'y jouer...

*

Ashura187

Le Cauchemard De Roy
« Réponse #26 le: octobre 07, 2004, 14:19:49 »
Cletausen> C'est pas mal du tout, mais fais attention, il faudrait te relire car des fois, tu as oublié des mots.
Pour les dialogues, fais attention, car des fois, on ne s'y trouve plus.

- "T’es fou, tu veux te faire buter, Stan c’était levé. Et puis elle sera pas toute seule il y aura ses amis les monstres !!!"

Quand on lit cette phrase, c'est assez confu car le gars il parle et soudain, stan se lève. Est-ce que c'est le Guépard qui dit que Stan s'est levé ou bien c'est une action?
Car si c'est une action, tu dois faire comme suit:

- "T'es fou, tu veux te faire buter?
Stan s'était levé alors que le jaguar continuait:
- Et puis elle ne sera pas toute seule, il y aura ses amis les monstres!!

Tu vois ce que je veux dire?
Evite de mettre une action dans un dialogue.

A part ça, l'orthographe est correcte mais fais gaffe à ta grammaire, comme l'a souligné Gades.

En ce qui concerne l'histoire, j'ai bien aimé le moment où Roy se trouve devant la statue et est pris de nostalgie. C'était beau.
Tu as bien fais de faire apparaître un nouveau personnage parce que comme cela, ça donne un nouveau souffle à ta fanfic.

Continue! :massue:

Ashura
« Modifié: octobre 07, 2004, 14:20:43 par Ashura187 »