La phrase la plus longue du monde

  • 5876 Réponses
  • 676126 Vues

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

*

Hors ligne zazou

  • ******
  • 3 716
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1335 le: août 27, 2005, 16:53:16 »
Où... :bye:
DUM SPIRO,SPERO 
(tant que je respire, j'espère)

*

Hors ligne cecel52

  • ********
  • 13 721
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1336 le: août 27, 2005, 18:17:18 »
nous avons    :bye:
Ceux qui s'avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite.

*

Hors ligne av_rel

  • ********
  • 11 139
    • http://
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1337 le: septembre 02, 2005, 13:18:39 »
pu  :rolleyes:








Il faudrait être Wouf pour se dépenser plus

*

Hors ligne cecel52

  • ********
  • 13 721
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1338 le: septembre 02, 2005, 14:46:14 »
Salut av-rel content de te lire.  :bye:

Faire

 :bye:
Ceux qui s'avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite.

*

Hors ligne av_rel

  • ********
  • 11 139
    • http://
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1339 le: septembre 02, 2005, 17:13:55 »
Merci cecel et coucou tout le monde  :bye:

une grande








Il faudrait être Wouf pour se dépenser plus

*

Hors ligne zazou

  • ******
  • 3 716
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1340 le: septembre 02, 2005, 17:50:51 »
 Réunion

Coucou à toi av rel !!  :bisous: :bye:
DUM SPIRO,SPERO 
(tant que je respire, j'espère)

*

Hors ligne cecel52

  • ********
  • 13 721
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1341 le: septembre 02, 2005, 18:10:18 »
le jour

 :bye:
Ceux qui s'avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite.

*

Hors ligne archimede

  • ***
  • 2 415
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1342 le: septembre 03, 2005, 10:12:09 »
du
de tous ceux qui n'ont rien a dire , les plus agreables sont ceux qui se taisent

*

Hors ligne av_rel

  • ********
  • 11 139
    • http://
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1343 le: septembre 03, 2005, 11:10:12 »
31








Il faudrait être Wouf pour se dépenser plus

*

Hors ligne cecel52

  • ********
  • 13 721
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1344 le: septembre 03, 2005, 13:48:23 »
Décembre

 :bye:
Ceux qui s'avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite.

*

Hors ligne av_rel

  • ********
  • 11 139
    • http://
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1345 le: septembre 03, 2005, 15:33:11 »
à minuit








Il faudrait être Wouf pour se dépenser plus

*

Hors ligne cecel52

  • ********
  • 13 721
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1346 le: septembre 04, 2005, 13:27:16 »
tapant

 :bye:

Ceux qui s'avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite.

*

Hors ligne cecel52

  • ********
  • 13 721
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1347 le: septembre 04, 2005, 17:26:18 »
la suite,


en forme de navires de guerre américains rouges et verts escortant le président des états- désunis jusqu'au plus petit ilôt de la polynésie Française infestée de petits restes des essais nucléaires qui ont amélioré la vitesse de croissance des champignons poussant entre les algues , alors ,et alors et alors !!!!!.......Zorro est arrivé sur son vieux canasson croulant roulant sa bosse des maths et ces tics tacs plein les poches , déclic fraicheur en cette torride semaine de Pâques , en attendant il cache dans tous les recoins possibles sa niaiserie , pourtant l'empèche de penser ,manger du lapin avec des baguettes de tambour battant la carmaniole , oui ça ira ça ira les aristos on les auras leurs têtes sur des piquets ou des brochettes ça fera des étincelles,alors il vaut mieux s'équiper d'armures et d'un écu pour mieux les prendre par leurs arrières ou pires leurs entres-chats, seulement est-ce qu'ils vont crier par dessus les toits de tuiles rouges et vertes de nos chaumières si mignones avec leurs cheminées en pierre de Bretagne érodées par les flamèches gourmandes ses sarments de vignes que l'on allumait pour griller les andouillettes piquées de Mickey.....condition sin equa non pour leur assurer leur ,couleurset leur gout de boyaux mal lavés et mal repassés , seulement voilà il les laissa tombé,et s'empressa de les remettre dans l'assiette destinée à l'assemblée de tous les menbres du CaféDuWeb !! mine de rien affamé,faut dire qu'ils avaient longtemps attendus ayant juste buent quelques verres de jus de fruit,du bien frais sorti de la glacière pleine de breuvage plus ou moins alcoolisés tels que du perrier laurent...perrier et du café avec une pointe de canelle quelques bouteilles de grenadine et de lait cru ainsi que une chopine de Côtes du Rhône de l'année prochaine véritable mirâcle de la nature,merveille des vendanges de janvier en Hollande sur les polders pleins de geysers et de souces gazeuses et péteuses,ensuite un petit verre d'eau de vie de mirabelle fruit oh! combien savoureux quand ils sont mûrs , mais pas encore tombés aux mains des étournaux affamés et meurtris par les innombrables coups de bec de gaz assénés par ces maudites québécoises à la poële facile...et aux poils rebelles qui transpercent les manches de leurs chemises typiques et colorées à souhait,telles celles des petites Elfes Scandinaves déambulant dans la forêt de Rambouillet avec pour objectif de trouver un hobbit de la comté féru dans le domaine de la dégustation des mets les plus délicats concoctés par notre Dicuisto maître entre les maîtres et roi de la grande cuisine et plus particulièrement du sommet de l'art culinaire qu'est la panse de brebis farcie arrosée copieusement de lait de licorne en provenance direct de la forêt de Rambouillet ou de Brocéliante ou vivent les Elfes , les sorcières et les siens toujours protégés par le grand Merlin l'enchanteur de charme aux dents poilues pleines de trous béants par lesquelles sortent des limaces gluantes et puantes , ce qui avait pour effet de donner à notre ami une haleine de chacal des plus réputées parmi tous les grands de ce monde de gnomes, marmousets et autres fées , telle clochette,la belle amie du sieur Pan, Peter de son prénom qui aimait plus que tout, les petites filles en robes vertes et bleu cerise, fruit qu'il faut manger lorsqu'il commence à rougir et se pare de belles couleurs vermeille qui, au couchant ressemble à des grosses cerises pleines de vers et de chenilles urtiquantes, les fameuses chenilles procéssioinnaires en file indienne, n'attendant qu'une chose, être transformées en papillons et ainsi pouvoir s'envoler dans des sphères plus acceillantes mais lointaines, pourtant le voyage s'annonce des plus périlleux parmi les étoiles naines de la galaxie du scorpion ,celles qui piquent quand on l'excite , les chatouilles , les gratouilles comme disait le docteur Knock à Saint Maurice , toujours aussi bizzare ,mais pareil que le grad bonhomme de neige de Saint Patrice,avec tous les petits trous qu'il faisait dans le gruyère , comme des vers dans la peau,avec comme objectif de pénétrer au plus profond de son âme et d'en extirper un semblant de créativité humaine,puis après mûre réflexion ils vont avec le flegme qui les caractérisent nous envoyer des photos de leur plus belles aventures parmi les méandres de leur habitude, les poussant à toujours se lancer des défis comme se prendre par la main , seulement il y a toujours des surprises telle cet exploit mémorable dont on se souvient encore dans les chaumières puisque l'ensemble,de tous les cafénautes assis en tailleur sur des cactus , tels des girouettes représentant le gourou grand fakir en chef et sa planche à clous héritée du grand et beau Attila roi des huns et des cafénautes parti rependre cette grande nouvelle sur son fier destrier, auprès de ses frères d'arme les wookis tout poilus mais si gentils avec leurs rire strident tel celui des hirndelles au printemps le soir au fond des bouas touffus et feuillus à souhait  après quoi....ils peuvent se faire une énorme omelette aux ceps!!! et non aux champignons hallucinogènes tels les chats-mans mexicains avec leurs grands sombreros qui dansent autour du feu en ... chantant le danse des canards boiteux , et déambulant en grandes pompes de clowns tristes à pleurer de rire , ensuite ils sont partis en reconnaissance comme des sioux sur le sentier des écoliers car celui de la guerre était occupé,le nez au vent les pieds au sec ,c'est là qu'une rafale de vent soudaine les emporta à plus de 10 mètres , retombant dans un fracas monumental et inattendu , ils était pourtant muni de leurs chaussons de phentex bleus que la tante Fernade leur avait offert à Noël , période idéale pour les cadeaux et pour les grandes bouffes , moments de plaisirs intenses le nez dans le sapin ,les épines dans les cheveux ,c'est là que soudain arriva la tante Fernande les mains encore pleine de phentex et de boites de mouchoirs bien nécessaires pour s'éponger entre les orteils , car les chaussons de tante Fernande avainet comme propriété de ...recouvrir chacun des orteils de particules gluantes de micro cellules organiques de cette matière capable de changer de couleur en fonction de la météo ce qui avec le temps finissait par...lui briser les molécules menu menu et tout ça à cause du formatage de leur pointure qui devait dépasser les 40 voir 42 pour ne pas dire 44,vous n'imaginez pas...ce que peut endurer,cette pôvre tante Fernande ... mais voilà ses cors aux pieds qui emettent des sons des plus disgracieux qui ressemblaient à...des gargouillis glougloutants de marsupilami en rut pire qu'un âne au repos mais digne d'être au Guinnesse book oui mais seulement,hors compétition pour cause de chaussons non homologués par la FFF mais le tir au but pourtant bien cadré fut arrété par une taupe sortie d'on ne sait ou l'arbitre sifla trois fois avant d'autoriser un franc coup franc c'est à ce moment que surgit le gardien pour interpeler la taupe qui pas génée ajusta ses lunettes afin de regarder faire des pirouettes halouette et dû,s'y reprendre à deux fois pour lui échapper! mais après avoir repris sa respiration il décida de...soufler ,pendant ce temps ...sous un arbre Bouriquet le célèbre globetrotter bien connu attendait impatient de voir arriver les petites fleurs que lui ramassait le belle et gentille Ngel l'ange du cdw... Lieu virteul ou se rencontraient des esprits particulièrements affutés tels Le Baudet que tout le monde connait de Brest à Lillebonne et même de Ouagadougou à Tombouctou que le maire a décoré lors de la cérémonie des bambous de ficelle 2001 dâte ou on lui a remis 2 pinces de crabe en phenex massif d'au moins 2 kg chacune d'ou l'idée de garder ses mains libres et de prendre ses savates et sa musette en forme de banane ,avec l'odeur typique desz bestiaux énervés par les moustiques qui se reproduisaient frénétiquement comme des lapins enragés et bavant comme des bull-dogs après une course folle et enragée comme jamais ,cependant ils adoraient jouer à saute mouton , parfois lorsque le temps s'y prêtait juste avant le Solstice d'été ou le 21 juin certain ou certaines jours ou nuits suivant leurs...appétits,pourtant frugals les jours de pluie qui n'étaient pas rare dans leur région de Haute Marne,le pays des sorciers chauves qui perdents leurs dents jaunes et noires abimées par l'abus d'abeilles en sucre de canne vendues lors du célèbre festival apicole sec de saint Patrice près de Bourgueil , vin oh! combien connu pour so effet euphorique et fou car en boire c'est bien... Mais il ne faut pas rouler sous les tables de Saint Patrice car le soleil leur tape sur la carafe de Bourgueil ou de Chinon,c'est pourquoi le parasol est déployé tel une...oasis d'onbre dans un océan de ce qu'on pourrait appeler la cäna ,el sol , le four enfin le soleil quoi et ainsi leur permettrent de respire l'espace necessire au rafraichissement de gosiers dessèchés tels la vallée de la mort qui tue , sauf Michey qui lui avait trouvé de la neige une fois après 3 kiss cool dosés par le maître incontesté en la matière celle des liquides à haute fermentation alcoolique dont les effets lentement se font setir jusqu'au boud du gros orteil,qui peut se mettre à clignoter bleu cuirasso et ne jamais s'éteindre de la nuit à moins que le village voisin organise un feu d'artifice d'au moins une demis heure sinon un tremblement de terre surgissait de nulle part , comme si un petit vent frais , vent du matin calme et serein c'est à cet instant que retentit le gong du monastère des moines du prieuré ou l'on trouve le magnifique reste de l'art fumé bien connu des druides Didium Archium Avelium Melkium de grands amoureux de la divine cuisine épicurienne celle qui ne fait jamias rire gras comme celle de Maïté et la belle Piggy puis,après tour ça il faut se dire que plus rien ne peut continuer ainsi car l'orage menace et le vent se lève sans chocolat aparure dans le ciel menaçant , de gros pélicants affamés survolant les environs de Saint Patrice près à fondre en piqué sur l'équipe du cdw attablée autour d'un gigot cuisiné par Archi et Di les forçats du barbuc infernal avec des braises tout droit sorties de l'enfer et damnation, satan lui même y aurait installé la clim tellement ça transpire autour du foyer de braises incandescentes , c'est a qui de débarrasser la tâble?en tout cas pas moi mais veveletendre va s'en charger avec joie et délicatesse malgré l'infâme setiment de revanche qui le tiraillait chaque fois qu'il devait sortir une main e son veston en velours cotelé greige-beige et bleu qui dénotait un peu avec son béret jaune citron qu'il portait sur le coté gauche bien enfoncé malgré lui , entre des oreilles qu'il avait l'habitude de cher car elles étaient d'une taille ridiculeusement minuscules et difficiles car très mobiles remuant de bas en haut et de gauche à droite avec un bruit de crécelle si fort que ces voisint se bouchaient fissures grand comme des ravins profonds ,abyssaux , incroyable , jamais connu auparavant , mais aujourd'hui reconnus dans le monde entier et au delà toutfois il ne fallait pas se prendre pour le roi des frites coupées fines et cuites 2 fois comme tout bon cuisto qui se respecte et peu dire sans peur ni beurre wonga,mais soudain sans prévenir un objet incongru vint se loger sur le toit du grad gourou ,quand il ouvrit d'un coup la porte blindée de sa maison perchée sur la falaise maudite de laquelle était tombé plusieurs adeptes imprudests qui avaient trop absorbé de kiss-cool véritable élixir de soulance préparé avec soin par le maître que dis-je ,le dieu de la patate attitude véritable à l'ancienne ,qui transformait tout breuvage en une potion mystérieuse au gout certe bizarre mais...toutefois agréable et divin , à 12° ce qui n'est pas trop pour cette bande de cafénautes avertis par le tintement des verres caractéristique d'un grand moment pour tous et toutes réunis sans oublier ceux qui par la penséee etaient présents malgré la distance qui les séparait de ces fous du net et des contacts virtuels à gogo qui remplissaient la vie du forum tout au long de l'année avec des pics au moment de fréquentation ô joie quand tu nous tiens dans tes bras musclés et velus sentant le musc et le thym de la garrigue provençale toute proche de la maison de Dicuisto grand maître des petits marmitons et des poêles ou il faisait une cuisine de rêve éveillé , proche des meilleurs cuisiniers de Touraine , voir de l'exagone peut-ètre même du monde entier , toutefois , le jour que tout le monde viendra se réunir pour la grande bouffe la plus exceptionnelle qu'on est faite depuis la fin des temps , puis après ce repas gargantuesque tout le gang des cafénautes les plus audacieux du cdw iront danser la carmagnole,vive le son...des canons après quoi ils vont se préparer à faire une balade au prieuré accompagné de monseigneur Benoit 13 pour faire les kiss cool bien frais et bien serviu par Saint Albans le modo quasi plus après avoir réfléchi comment passé 2 heures d'attente au centre des festivités , ils décident enfin de prendre la poudre de perlimpinpin qui à elle seule avait le pouvoir de faire le plus de magie que le breuvage des pionniers du CDW sans savoir quel serait le jour adéquat pour aler chercher l'élixir divin qui va leur donner une pêche surnaturelle qui multiplie les lapins et les petits cochons , mais ? et le gourou ?? lui il cherchait à nous séduire ,mais nous savions que ...notre gourou n'était pas aussi futile que nous,pourtant le jour ou nous avons pu faire une grande réunion ,le jour du 31 décembre à minuit tapant


:( :P :huh: :rolleyes: :bye:

Ceux qui s'avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite.

*

Hors ligne av_rel

  • ********
  • 11 139
    • http://
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1348 le: septembre 05, 2005, 15:40:59 »
sur








Il faudrait être Wouf pour se dépenser plus

*

Hors ligne cecel52

  • ********
  • 13 721
Re: La phrase la plus longue du monde
« Réponse #1349 le: septembre 05, 2005, 16:35:43 »
le

 :bye:
Ceux qui s'avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite.