©

SentisMental

Hors ligne
Ce membre a publié 411 billets sur Café Du Web

Le vrai sens des mots. Chapitre transept


Oui je sais, c’est chiant. Mais quoi de mieux qu’un laxatif pour vous faire perdre les quelques kilos superflus emmagasinés lors des réveillons…Une gastroentérite ? Là en effet, je ne saurai lutter. Mais avouez que cette purge lexicale est moins violente, non ?

un vendredi soir...

il fait bon ce soir
l'air est frais mais doux
c'est vendredi soir
l'ambiance est joyeuse
comme une fin de semaine studieuse
les amoureux, les copains sont de sortie
et puis...

Hummm….


En effet, donc. Certes parfois mais à contrario toujours sans doute. N’est-ce pas ? Bien que n’ayant point ma statue au musée Grévin moyennant finance, je demeure sire qu’on s’paie… Car enfin quand même ! Et par pitié, ne me dites pas le contraire !

Le vrai sens des mots. Chapitre 36 Okay des orfèvres


Ca faisait tellement longtemps ! Vous pensiez vous être débarrassé de ce post ? Erreur ! Horreur ! Que nenni ! A tire d’aile nous allons attaquer la lettre « L », un monument à elle seule, Alors courage, crachons-nous dans les neurones, retroussons nos synapses ! Et au bulot !

Non mais tu es sérieux, là !


Comme me dirait ma fille ! Eh beh…nan ! Toujours pas ! C’est pô ma faute, j’y arrive pas ! Pourtant cela fait longtemps que j’essaie, si ! Plus d’un demi siècle quand même ! Et le pire dans tout ça, c’est que non seulement je l’écris, mais en plus il en est pour lire mon délire !

Indigne tong


Le couinement de la tong mouillée
Fait taire le ricanement de la mouette humide
Tandis qu’elle colle le pied au sol en un obscène suçon
Beaucoup de couic couic pour un grand couac !

Outre mer

quelques vers ramenés de Bretagne, quelques lignes entre deux verres, quelques vers et quelques lignes pour aller à la pêche et la garder.

Tiens ! Y avait longtemps !


Ben oui quoi, quelques petites réflexions tirées de mes fiches banales, philosophie du quotidien qui ne figure pas dans les journaux du mâtin. Pas de quoi de fouetter une chatte ou rosser un minou, mais non ! Quelques petits riens, c’est tout.

Le vrai sens des mots. Trente – Saintes aller retour.


Ou en étions-moi ? Toujours à l’heure « J » romaine. Alors haut les cœurs en ce printemps balbutiant, on ne lâche rien et on s’y recolle courageusement. J’espère juste que mon dernier lecteur ne sera pas mort avant la lettre Z…

Amélie Affagard, divine diva du bitume !

Voilà un article écrit par ma pomme sur une chanteuse "coup de coeur" que je connais depuis 15 ans au travers le combo "la familia". je ne saurais que trop vous recommander le velouté et la gouaille de sa voix !

Filtrer par comptoir