©

SentisMental

Hors ligne
Ce membre a publié 411 billets sur Café Du Web

Le vrai sens des mots. Opus quart entre carte.


Bon. Déjà le titre ne veut rien dire, voilà qui promet. Sinon chez vous, ça va depuis la dernière fois ? Pour ceux qui ont séché, je rappelle que nous sommes toujours la lettre « M » qui est pour le moins copieuse, mais après tout, quand on « M » on ne compte pas…

Quatrains à vapeur

Pas si simple de rire en rime ? C’est pourtant possible au passé simple lorsque nous rimes. Alors le temps d’une stance, un instant de distance, doublons le poète pour faire pouêt ! pouêt !

Aphorismes et paradoxes


Aphorismes et périls ! Aphorismes à faux rythme qui assènent leur vérité péremptoire en perle de comptoir. Paradoxes sales en parade dorsale exposant nos contradictions sans contrat de diction.

Moi, ce que j‘en dis…

Bon, oui c’est vrai, je parle tout seul. Je soliloque à voix haute, je réfléchis oralement. Le plus gênant c’est de se promener devant tout le monde le cerveau à poil ! Cela dit, vu la gueule du monde, il peut commencer à balayer devant sa porte…

Le vrai sens des mots. Epitre Corinthe-Troyes.


Soit 2871km. C’est beaucoup et c’est pneu. Mais dans tous les cas de figure, géométriques ou acrobatiques, cela n’a aucun rapport direct ou sexuel avec notre propos, voire notre propre peau. Aussi, passons directement aux choses sérieuses histoires d’éviter des trucs séreux.

Le vrai sens des mots. Chapitre Skleranikova (ex Karembeu fillette)


L’intitulé du chapitre peut sembler quelque pneu nébuleux pour les nez bulleux : qu’ils se mouchent ! Disons que ceci concerne Adriana et consternent les autres. Mais revenons à notre lexique, arrête, tu m’excites ! Et poursuivons notre exploration de la lettre « M » une fois le mot dit.

Le vrai sens des mots. Chapitre karantérien.


Pour rappel aux retardataires munis d’un mot d’excuse (les autres devront se présenter directement chez la directrice à la salle des cuirs) nous sommes péniblement arrivés à la lettre « M » qui est assez dense (de saint Guy) mais comme chacun sait quand il l’a appris : quand on « M » on ne compte pas.

Le vrai sens des mots. Début de la mise en Quarantaine…


Je ne vais pas encore une fois vous faire l’article, vous connaissez le verbe sans besoin d’un complément direct d’information. Ici, chaque mot est pris au pied de la lettre et torturé jusqu’à ce qu’il révèle sa vérité ! C’est barbare je sais, d’où la présence de certains barbarismes dans ce texte…

Le vrai sens des mots. Chapitre Tendre neuf…qui se durcit à l’occasion


Oui. J’irai au bout. Pourquoi ? Parce que ! Toute chose commencée se doit d’être finie…mais si certains sont déjà finis avant même d’être commencés. Le dictionnaire ne nous dit pas tout, pâteux ou pataud, c’est patent. Alors tel le missionnaire je me mets en position de vous éclaircir la voie des mots.

Le vrai sens des mots. Chapitre « tant de truites ! »

S’exclama Schubert un matin de fin d’après-midi ou il était parti à la chasse avec une canne à pêche. Tant et si bien qu’il décidi (son côté brahim) d’en faire une chanson de musique classique sous forme de recette de cuisine germaine. Cela devint (chaud) : la truite de choux verts.

Filtrer par comptoir