TG-001 Shadowman

  • 8 Réponses
  • 4901 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Shadowman

TG-001 Shadowman
« le: mars 14, 2005, 23:36:37 »
Étant donné que le forum "Essais" est pas très fréquenté ces jours-ci j'ai décidé de poster ma propre histoire de Resident Evil(Elle se déroule en parrallèle avec celles d'Ashura). Je sais qu'elle est pas terminée mais je cherche le temps pour la continuer.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
23 Août 2001,
Cher directeur,
Nous sommes très heureux de vous informer de la complétion du prototype de Giga-Tyrant que nous développions depuis plusieurs années. Étant donné que le virus-Giga à été combiné avec le virus-Tyrant TG-001 se régénère moins vite qu’un G-Type mais avec une vitesse surprenant quand même: nous avons calculés qu’il pouvait se reformer à partir d’une seule cellule en 4 heures. Il peut aussi changer de forme pour s’adapter à différentes situations de combats mais le processus est long et limité. Enfin nous avons testés son habileté au combat: il est capable de terrasser 4 Tyrants à lui tout seul donc je confirme ce que je pensais au début du projet: Shadowman est l’arme ultime qui pourra nous permettre d’écraser toute opposition possible et imaginable et notre emprise sur le monde sera encore plus grande quand nous fabriquerons les TG en séries…en attendant nous continuerons les tests.


21 septembre 2001,
Cher directeur,
Nous avons remarqué quelque chose d’étrange dans le TG-001, les ondes cérébrales commencent à changer: on dirait qu’il commence à reprendre sa personnalité humaine ce qui pourrait être catastrophique si jamais elle revenait…nous allons faire de notre mieux pour ramener ses ondes cérébrales au niveau normal mais il n’est pas sur que nous réussissions, il faudra avoir plus de sécurité au laboratoire d’Alaska.


28 septembre 2001,
Il s'est échappé, toute la sécurité a été massacré ainsi que la plupart de nos chercheurs...nous voulions faire une A.B.O. invincible, nous avons réussi...je suis condamné: "il" a réussi a infecter tout ceux qui se mettaient en travers de son chemin: il faut bombarder la laboratoire.

*

Shadowman

Re: TG-001 Shadowman
« Réponse #1 le: mars 14, 2005, 23:37:15 »
Chapitre 2:
Ma tête…j’ai tellement mal à la tête…je me sens…différent que d’habitude…qu’est-ce qui m’est arrivé…je me souviens seulement d’être dehors avec Gades puis le noir total…attends une minute…ça commence à me revenir. « Ils » m’ont capturé puis…ma tête… « ils » m’ont amené dans une sorte de bâtiment de recherche avec des scientifiques partout…il y avait des logos de parasols sur presque tout. Oui oui oui je me rappelle bien maintenant, « ils » m’ont injecté quelque chose et j’ai…changé…je suis devenu plus fort, plus rapide, plus endurant mais mon cerveau était devenu plus primitif, je devint entre autre une brute épaisse. Ensuite, « ils » m’ont transférés dans un autre laboratoire très loin, je me rappelle bien du froid mais j’étais dans une capsule donc je ne voyais rien. Une fois rendu là-bas « ils » m’injectèrent une autre substance qui me transforma encore plus, je régénérais maintenant de toutes blessures à une vitesse incroyable, mieux encore je pouvais manipuler mes cellules, quoique lentement, ce qui faisait que je pouvais transformer mes bras en armes ou même passer inaperçu dans la population…Mais, le changement auquel je suis le plus reconnaissant envers « eux » est que j’ai regagné ma personnalité humaine, avant qu’on me transforme en cette…chose… contre mon gré. Ils m’ont changé en un monstre, une bête de guerre, moi qui n’avait jamais rien demandé à personne et dont le seul but dans la vie était d’être heureux et d’avoir une famille mais ils mon privé de mon seul but! Je me rends compte que leur seul but dans leurs vies était de faire un guerrier ultime… je vais leur donner l’honneur d’être les premiers sujets pour le combattant qu’ils ont crée…

*

Shadowman

Re: TG-001 Shadowman
« Réponse #2 le: mars 14, 2005, 23:37:39 »
Chapitre 3:
En me réveillant, je décida de regarder autours de m'assurer qu'il y avait du monde afin d’être sur que mon évasion ne passera pas inaperçue. J’ai remarqué que je suis dans une sorte de capsule remplie de liquide verdâtre sur lequel je n’ai aucune idée sur son utilisation. À mon grand bonheur il y a environ une vingtaine de scientifiques qui travaillent sur divers ordinateurs. Étant de plus en plus chanceux, ils remarquent que je suis réveillé et essaient d’injecter un gaz tranquillisant mais je ne vais pas me laisser faire. Je donne un coup d’épaule sur la vitre qui se craque, puis un autre qui la brise en mille morceaux. Tandis qu’ils s’échappent comme ils peuvent, je saute vers celui qui est le plus proche et lui donne un coup de pied directement sur la colonne vertébrale ce qui l’envoya (avec la colonne brisée) sur deux autres personnes les faisant tomber à terre. Décapitant l’un et éclatant le tête de l’autre, je poursuivi mon chemin vers la liberté. Tandis que j’arpentais les couloirs à la recherche de la sortie, une alarme retentie ainsi qu’une voix disant « Attention, le sujet TG-001 Shadowman s’est échappé à l’étage B3, que tout les gardes l’intercepte tandis que les autres travailleurs évacues le bâtiment, je répète… » en anglais. Shadowman…c’est ainsi qu’ils m’ont nommés…pas mauvais comme nom. J’étais au troisième sous-sol donc il fallait trouver un escalier, ils avaient probablement coupés le courant aux ascenseur donc pas la peine d’essayer de ce côté. Après deux croisements où j’avais pris gauche puis droite, je vis une flèche sur le sol pointant par en avant avec « Stairs » marqué dessus, j’approchais donc du but mais une vingtaine de soldats se mirent au travers de ma route. Voulant être sur qu’ils meurent tous autant qu’ils sont par leur faute, je leur lança : «-Si vous me laissez passer, aucun de vous ne moura.
-Qu’est-ce qu’il dit?
-Il parle français.
-Je sais mais qu’est-ce qu’il dit?
-Il nous dit de le laisser passer sinon on crève.
-Hé bien je lui dit vas chier!
-Ouais on est vingt contre toi! T’as aucune chance!
-Mauvaise réponse… »
Ils avaient parfaitement compris cette dernière réplique car je l’avait dit dans un anglais plus que correct, me je prépara ensuite au combat. Les salves de plombs ne se firent pas attendre mais elles étaient inefficaces tandis que je m’approchais d’eux en prenant mon temps. Les balles me transperçaient de toute part mais toutes mes blessures guérissaient au même rythme que les gardes tiraient. Puis quand je fut à la hauteur du premier à mourir, je commença le massacre: j’empala le premier des agresseurs puis je le lança sur 2 autres plus loin, ensuite je donna un coup de pied sur la tête du deuxième qui alla rouler sur le sol, puis je défonça la cage thoracique du troisième avec un coup de poing bien placé pour ensuite aller décapiter ceux qui restaient à grand coups de griffes. Il n’y eu aucun survivant…

*

Shadowman

Re: TG-001 Shadowman
« Réponse #3 le: mars 14, 2005, 23:38:28 »
Chapitre 4,
N’ayant pas de temps à perdre ici, je décida de laisser ceux que j’ai tués se charger de nettoyer le reste du bâtiment: je chargea une de mes griffes avec du virus-T, l’arracha puis la planta dans l’un des cadavres. Le chaos était sûr de s’ensuivre car les scientifiques devait s’êtres barricadés dans leurs bureaux, les empêchant de sortir. Je n’eu aucun mal à trouver la sortie mais j’ai du malmener la porte automatique devant son manque de bonne volonté à me laisser sortir…Dehors, il y avait de la neige à perte de vue…tout était blanc…si pur si beau…contrairement à moi qui fut transformé en monstre par ces…hommes dénués de toute humanité…ils vont payer…Umbrella va payer ainsi que tout ceux qui lui succèderont! Moi, Shadowman, fait la promesse de traquer toutes les organisations similaires à Umbrella jusqu'à la fin des temps! Mais premièrement je devais savoir où j’étais et comment faire pour éviter d’attirer l’attention…


2 mois plus tard,
Apparemment, le laboratoire dans lequel j’étais conservé était situé en Alaska, ce qui était mieux que l’Antarctique, mais me camoufler dans la société n’a pas été une tâche facile, d’abord j’ai du me trouver une forme convenable (Ma forme naturelle ne passerait pas inaperçue pour des raisons évidentes), je pense avoir bien réussi mon coup mais mes cheveux ne peuvent qu’être blancs ce qui est pourquoi je dois acheter de la teinture à cheveux sous peine de devenir suspect. Ensuite j’ai du me trouver des vêtements (Chose ardue quand on a aucun vêtement pour commencer) ce qui fait que j’ai eu autre choix que d’aller provoquer un motard dans un bar pour lui piquer ses fringues et sa moto (Ce qui passa inaperçu car j’avais fais le coup dans un petit village). Finalement, j’ai du me trouver une fausse identité et une fausse vie ce qui fut assez facile. Je m’appelais désormais Charles Labelle et j’avais acheté un petit appartement à partir duquel je naviguais l’Internet en recherche d’informations sur Umbrella. Ayant appris que le QG d’Umbrella en Autriche avait été détruit quelques semaines après mon évasion je devina qu’Umbrella maintenant chose du passé…fallait maintenant répondre à cette question: QUI prendra le flambeau de la folie qu’Umbrella avait crée? Pendant que je pondérais la question, je perçus une voix derrière moi...
- Monsieur Shadowman, je présume?

*

Shadowman

Re: TG-001 Shadowman
« Réponse #4 le: mars 14, 2005, 23:39:00 »
CHAPITRE 5


Je me détourna hâtivement de l'écran de l'ordinateur et scrutai l'appartement des yeux en fronçant les sourcils.
Y'avait-t-il quelqu'un?
C'était impossible car j'avais vérifié que j'étais bien seul avant de m'installer au bureau... pourtant...
Perplexe, je me levai discrètement et me dirigeai silencieusement vers la voix tantôt entendue en traversant quelques pièces pour déboucher sur un vaste salon. Et là, affalé sur un moelleux sofa, les pieds sur la table basse tenant dans une main un verre de cognac – d'après la bouteille posée à ses côtés – un homme me fixait en esquissant un large sourire. L'homme, la quarantaine passée, était à première vue grand et mince, ses cheveux bruns impeccablement coiffés étaient mis en valeur par de la brillantine. Ses yeux bleu-gris semblaient enfoncés dans ses orbites et son costard – de la même couleur que ses yeux – paraissait coûter énormément cher.
Si ce n'était ses habits, cet homme ressemblait trait pour trait à celui... qui m'avait vendu cet appartement!
- Monsieur Anderson? Que faîtes-vous ici? Je demanda étonné car personne n'était au courant de mon vrai nom "Shadowman" et surtout pas lui!
Le dénommé Anderson leva son verre dans ma direction et souriant encore, dit:
- Anderson... c'est l'un de mes pseudonymes le plus utilisé... et mon préféré. Vous m'avez reconnu, c'est bien, vous avez l'½il!
Évidemment, il n'avait pas répondu à la question demandée ce qui m’agaça un peu, il poursuivit, tout en déposant son verre, d'une voix grave et harmonieuse:
- Bref, trêve de plaisanteries, Monsieur Shadowman, l'heure est grave, c'est pour cela que je ne puis faire long. Asseyez-vous, je vous en prie.
Pendant que je m'asseyais, Anderson alluma une lampe se trouvant sur le bureau et se leva pour éteindre la lumière du salon avant de regagner rapidement sa place. Me voyant m'impatienter, il engagea derechef la conversation:
- Tout d'abord, laissez-moi me présenter: je m'appelle en réalité Trent et j'exerce le métier... comment va t’on dire... ah oui, le métier d'indicateur, tel que l'a dit ExoDeus.
- Indicateur? M'étonnai-je, ça veut dire que vous n'êtes pas dans la vente immobilière?
Trent rigola:
- Du tout! Ceci est juste l'une de mes couvertures, histoire d'approcher les personnes avec qui je désire m'entretenir afin de me faire... une première impression...
Je hochai la tête:
- En tout cas, bravo. Avoir pu changer de look et d'accent d'une manière si facile est un exploit.
Trent apprécia le compliment et tout en se resserrant un verre, dit:
- Ho, vous savez, après tant d'années d'expérience, ce n'est plus si compliqué, mais merci.
Il but une gorgée mais sentit à nouveau mon regard posé sur lui, Il reposa son verre et me questionna franchement:
- Monsieur Shadowman, si je vous mentionne le nom d'Umbrella, cela vous dit quelque chose?
Je n'en revenais pas: c'était exactement ce que j'étais entrain de chercher sur Internet!
- Oui, bien sûr! D'après les informations que j’ai trouvées, il s'agirait d'une société pharmaceutique banale mais fabriquant en réalité – et en cachette – des armes biologiques/chimiques, n'est-ce pas?
- Tout à fait.
Avant que Trent ne put continuer, j'enchaînai aussitôt:
- Mais le dernier vestige de cette société n'a pas été détruit il y a quelques temps?
- C'est exact, c'est ce que j'allais dire avant que vous me coupiez la parole (Trent fronça les sourcils, à première vue, il n'avait pas l'habitude qu'on lui coupe en pleine phrase) vous m'avez l'air d'être passablement au courant, non?
Je ne dis rien car je demeurai plongé dans mes pensées et devant mon silence, Trent prolongea la discussion:
- Ce sont des rebelles qui ont fait le coup, des "antis-Umbrella" si vous préférez. Une époque, certains d'entre eux ont survécu à Raccoon City, ville maudite par toutes sorte de créatures en liberté, créées par Umbrella. Et ces survivants, à l'aide d'autres protagonistes, se sont vengés en détruisant le dernier Quartier Général.
- Et qui sont ces résistants?
Trent but à nouveau une gorgée de cognac puis répliqua:
- Il s'agit des soldats ExoDeus et Tiago Dos'Santos, ainsi que de Joëlle, une civile... malheureusement, cette dernière a été enlevée.
- Tout ça est très intéressant, fis-je remarquer, mais pourquoi en parler à moi? J'ai rien à voir avec eux et avec cette histoire.
- Vous êtes vous-mêmes une victime d'Umbrella corporation et votre présente mission est d'éliminer tout ce qui touche à cette entreprise et à ses abjectes expériences, telle est votre destinée.
- Mais elle a été détruite pour de bon! M'exclamai-je.
- Oui, peut-être, mais pas sa rivale.
- Laquelle?
Trent vida son verre d'un trait puis se pencha vers moi et me décréta solennellement:
- BioJect, gouverné par Albert Wesker, ancien Capitaine du S.T.A.R.S. déchu de Raccoon City et l'homme qui a kidnappé Joëlle!
Je déglutis, tout devenait clair à mes yeux et d'une petite voix pas très rassurée, je l'interrogeai:
- Et qu'attendez-vous de moi?
- Que vous allez aider ExoDeus et les autres, pardi! Il ne faut pas que BioJect achève ses recherches sur les virus... sinon la Terre courre à sa ruine! Il faut empêcher cela coûte que coûte. Après tout ce que le Caporal ExoDeus et les autres ont fait, vous leur devez bien ceci!
- Et pourquoi devrais-je leur venir en aide?
- Là est toute la question, bien sûr...
Sur ces mots, Trent prit une mallette posée au pied du sofa, l'ouvrit, fouilla dedans et en sortit une photo et une feuille en papier, lui tendit cette dernière.
- Voici les coordonnées où se situe l'avant-poste de BioJect dirigé par Albert Wesker, c'est sûr l'île aux loups. Une fois sur place, arrangez-vous de trouvez le groupe d'ExoDeus, il est venu avec une escouade de soldats, les S.T.A.R.S. de Californie.
Ne sachant pas quoi dire, je me contentai d'approuver de la tête.
- Bien, conclue Trent. Mais avant d'aller là-bas, passez d'abord par l'endroit inscrit en bas à droite de la feuille que vous venez de recevoir.
Je lus les quelques infos et déclarai:
- Allez en Autriche? Pourquoi faire?
Trent me donna la photo tout en se levant et déclara:
- Ne la regardez que lorsque j'aurai quitté cette pièce, mais pas avant. C'est important.
Il soupira avant de continuer:
- Sur ce, je dois y aller, à vous de prendre une décision. Au revoir et bonne chance, Monsieur Shadowman!
Le mystérieux informateur se dirigea vers la porte et quant il fut sur le seuil, je lui demandai:
- Dernière chose, d'où connaissez-vous mon nom de "Shadowman?"
- Trent sait toujours tout...
Et sur ces paroles, il quitta l'appartement une bonne fois pour toute et je détournai mon regard de la porte d'entrée pour le tourner vers la photo, et là, ce fut le choc...sur le côté recto, un homme était visible et tout de suite, des souvenirs émergèrent dans ma tête à toute vitesse et ma vie y défila... l'homme sur la photo n'était autre que...
... Gades pulse, mon demi-frère!

*

Shadowman

Re: TG-001 Shadowman
« Réponse #5 le: mars 17, 2005, 19:07:08 »
Aucun commentaire?

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
Re: TG-001 Shadowman
« Réponse #6 le: mars 17, 2005, 20:13:05 »
franchement , j'ai pô aimé le 2ème chapitre  :siffle qu'il se rappelle de tout , c'est pas grave  :D mais que tu nous le racontes le tout d'un seul coup ( à la place de le filtré petit à petit ) j'trouve çà seulement dommage ...  :wub: ... on n'a pas le temps de savourer ce que tu es devenu  :P

autrement ze veux bien la suite  :)

nb : on voit que ton écriture évolue , tu te répètes moins  :) c'est très appréciable
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]

*

Shadowman

Re: TG-001 Shadowman
« Réponse #7 le: mars 18, 2005, 02:49:10 »
Tout est possible avec le virus-TG, ça guérit même l'amnésie!  :lol:
Mais bon le cinquième chapitre à été écrit par Ashura mais vulgarisé par moi.
Je vais continuer dès que mes 2 films seront finis.

*

zombi17

Re: TG-001 Shadowman
« Réponse #8 le: mars 19, 2005, 23:35:12 »
on sent du progrés shadow, il faut le dire...

enfin je suis peut etre mal placé pour commenter!  :lol: