un petit texte de ma création

  • 10 Réponses
  • 4594 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

dantedevilshrek

un petit texte de ma création
« le: avril 10, 2006, 13:38:19 »
pleine lune

"Son coeur battait la chamade
Je percevais chacun de ses battements
La melodie de ce muscle m'envahissait
Son rythme grandissant devenait un veritable tourbillon
Tourbillon extatique de sons et de senteurs
Le flot de son sang augmentait
Faisant doucement fremir sa poitrine
En une danse ennivrante et irreelle
Des milliers de goutellettes de sueurs
Perlaient doucement sur son corps nue
La faisant doucement frissonner
A mesure que je m'avancais
Son corps emettait une chaleur etrange
Doucement ses yeux se fermerent
Laissant sur son visage une extreme lassitude
Lorsque ma langue commenca a effleurer son corps
Elle me demanda de me rapprocher encore
Bien que son corps bouillait de plaisir
Quelquechose clochait
Elle emettait un vent froid
Qui s'insinuait le long de ma colonne
Ma langue darda un peu plus entre ses seins
Puis elle me glissa dans un souffle
Qui etait soudain devenu rocailleux
De l'embrasser sur la bouche
Elle prit ma tete entre ses mains
Et soudain l'indecible se realisa
Ses levres s'ecarterent pour laissera pparitre des crocs
Elle me mordit au cou
Je ne pouvais bouger prisonnier de cet etau
Ces cuisses s'etaient d'un coup refermees autour de moi
Et c'est dans cette chambre aux allures de decharges
Que mon esprit quitta peu a peu ce monde
Son profond baiser me laissa sans force
Non contente de m'avoir a moitie acheve
Elle ne laissa pas mon ame rejoindre l'hades
Je me reveillai dans une chambre d'hotel
Deux jours avaient passes
La marque sur mon corps avait disparu
Des effluves extraordinaires me parvenaient
Ma vue aussi etait amplifiait
Je pouvais distinguer des courants dans l'air
Il fallait que j'en ai le coeur net
Doucement je me dirigeai vers la glace
Et la l'horreur de la situation me happa
Je n'etais pas comme elle
Mais la lueur jaunatre au sein de mon regard
Trahissait une force qui n'avait plus rien d'humaine
Et depuis cette funestre nuit
Je hante les faubourgs
Protegeant ma maitresse
Car lilith a bien fait de moi un lycan."

*

dantedevilshrek

Re: un petit texte de ma création
« Réponse #1 le: avril 10, 2006, 13:44:52 »
je débute sur ce site et je ne sais rien de son fonctionnement mais j'espère vous divertir l'occasion aidant par mes petits textes. voilou . tout comm est évidemment le bien venu.

*

Hors ligne PhilouDuNord

  • Petit gourou Mac
  • *****
  • 11 045
  • Think Different !
Re: un petit texte de ma création
« Réponse #2 le: avril 10, 2006, 13:58:32 »
AAAoooouuuuhhhhh (cri du loup - garou ... l'animal fantastique, pas le chanteur à la voix cassée :rolleyes: )

Bienvenu sur Caféduweb :bye:
« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ayez le courage de suivre votre c½ur et votre intuition. Soyez insatiables, soyez fous. » Steve Jobs

*

dantedevilshrek

d'autres textes moins récent mais de ma création
« Réponse #3 le: avril 10, 2006, 14:01:57 »
PRELUDE:
Mon histoire commence il ya de cela fort longtemps ,a l'epoque ou le Monde n'etait encore qu'au

commencement.La Terre , gigantesque brasier, venait a peine de terminer sa formation proprement dite .

Formation si proche de ma propre existence comme vous le comprendrez par la suite.Suite a cette

sucession d'evenements je pus assister a l'apparition de la premiere forme de vie animale.Je pus n'etais

alors pas dote de perceptions sensorielles , je n'avais pas de corps non plus.J'etais seulement dote

d'une conscience et d'une certaine relation directe avec la nouvelle planète bien que n'en etant ni le

 createur ni l'une de ses creations.Cette facultee me permettait d'agir sur l'environnement terrestre, je

 pouvais effectuer de multiples changements sur l'eco-systeme via un processus laborieux mais assez

rapide.Ce dernier etait une certaine symbiose que je parvenais à realiser avec n'importe quel etres de

 cette planete.Via cette symbiose je pouvais etendre mon emprise sur les tissus vivants composant la

faune ou la flore que je m'etais approprie. Ainsi la Nature explosa en un gigantesque jardin ou chacun

 prosperait a sa guise sans qu'il y ait de conflits ou de disparitions d'especes.Ce jardin nourricier etait

assez comparable a l'EDEN que depeind votre livre soi-disant sacre.Cette vegetation luxuriante etait a

son paroxysme lorsque mon frere, jaloux d'un tel succes , decida d'y introduire le virus qu'allait conduire

doucement ma creation a sa perte, je veux evidemment parler de l'Homme.Car a son apparition la faune

 et la flore changerent radicalement pour faire face aux attaques de ces vandales.En effet , ceux-ci

pillaient les jardins , tuerent des especes entieres pour assouvir leur envie de s'accroitre de plus en plus.

Mon frere avait mis le ver dans la pomme qu'adam allait avaler.Ha ha pauvre fou!Face a cette croyance

 exponentielle ma rage fut telle que je reussis a intervenir sur le rythme biologique de cet etre , j'ai

 toujours du mal a considerer l'Homme comme un etre mais c'est un terme politiquement correcte meme

en mon royaume.J'ai alors pus introduire les maladies au sein de leurs organismes qui se voulaient libres

de toutes contraintes.Je pus allonger leur cycle de gestation a 9 mois enrayant par la meme occasion leur

 croissance demographique.Cependant un changement se realisa au sein de ma communaute ,que je

 peux appeler desormais grace a mes recherches comme etant mon espece,nous passames de deux

individus a des milliers en seulement un an. Cherchant la raison de cette evolution je compris que mon

 frere venait de leur faire don d'une conscience,celle-ci les faisant s'interroger sur un certain nombres de

 phenomenes,les poussa a envisager l'existence d'un autre monde peuple d'etres spirituels en

interraction avec les forces de la Nature.En bref, il leur permit la creation de bon nombre de divinitees

plus ou moins importantes.Car il est un fait qu'il ne faut oublier les divinites n'existent que si elles ont des

 adorateurs, elles sont directement liees à l'energie creatrice de ces derniers.Nombreux mythes et

legendes nous presentent comme des etres immortels, or seul mon frere et moi pouvions se vanter de

tels pouvoirs, les Autres étant etroitement lies aux vies ephemeres des mortels.De ce fait à chaque mort

 d'un de leurs adeptes une partie d'eux-memes s'effondrait peu a peu dans les meandres de la non-vie.

Malheureusement je ne fus pas le seul a m'en apercevoir,les Autres se rendirent compte de leurs vies

somme toute ephemere.C'est pour contrecarrer cet aspect de la nature humaine qui leurs firent cadeau

 des deux seules facultes que l'Homme n'avait pas encore decouvertes: la parole puis l'ecriture.Car c'est

 par le biais de pictogrammes puis par des textes que nous fumes transmis les croyances en des dieux

anciens.Mais cela fit beaucoup plus qu'accroitre considerablement leur esperance de vie , car les hommes

 ont besoin de quelquechose de theorique pour pouvoir aborder un sujet irreel.A cause de cet

engouement, ils classifierent les autres divinites en leur donnant des taches precises.Puis arriva le

moment ou ils leur donnerent une apparence , ainsi qu'un certain nombre de pouvoirs.Je ne peux vous

 narrer la magnificience de ces etres , devenus par la pensee humaine, croisement d'hommes et

d'animaux, ayant la splendeur des rois anciens.Notre royaume etait devenu le plus incroyable bestiaire

qu'il m'eut ete donne de voir.Des centaines d'annees passerent sans qu'il n'y ait la moindre altercation

entre ces etres fabuleux, chacun se nourissant de l'energie de leurs adorateurs, distribuee sous forme

d'offrandes ,de prieres ou de cantiques.Les ennuis commencerent lorsque les hommes nous donnerent

une nouvelle forme,multipliant les divinites pour ne plus avoir a se justifier face au peuple.Etant issus de

la meme essence, les divinites ne pouvaient se detester ou se hair car le fracticide etait banni dans notre

 royaume.Malheureusement , des humains peu scrupuleux commencerent a clamer la suprematie de

leur "dieu" juste pour assouvir leur desir de pouvoir et leur orgueil sans limite.C'est ainsi que naquit les

 premieres luttes de religion , les hommes se dechirerent pour des choses qu'ils avaient crees pour ne

 plus avoir a se disputer sur de sujets dont l'evocation divisait l'opinion.De coupable ideal les divinites

passerent a sauveur inebranlable.Ces divinites comprirent tres vite que ces guerres allaient tuer leurs

disciples puis eux-memes, alors elles tenterent de survivre en ecrasant les plus faibles d'entre eux.Mais il

 etait trop tard , le mal etait fait , et nombreux furent ceux qui durent se resoudre a mourrir lorsque la

falmme de la vie quittait le corps de leur dernier adepte.Saisissant l'occasion , mon frere qui avait vu son

pouvoir decroitre avec l'arrivee de ces semis-dieux, se fit proclamer dieu unique.Cette action reussit car il

 influenca les mouvements pacifistes en leur proposant cette solution face aux massacres incessants.

En mettant main basse sur l'ensemble de l'humanite , celui qui se fera appeler Zeus,Dieu,Bouddha,Yahve

 et bien d'autres , allait acquerir un pouvoir depassant de loin ses capacites de raisonnement.

Cette suprematie loin de le rendre raisonnable, allait faire de lui l'etre le plus egoiste et orgueilleux qui

 soit.Il vient a legitimer les pires actes pour que son esprit detruit par tant de puissance recuper

l'admiration des pires fanatiques et fous qu'ils soient.Les hommes se mirent a douter de son pouvoir

lorsque des massacres eurent lieu.Le revers de medaille d'une telle popularite et qu'a chaque problemes

 les hommes se tournaient vers lui, implorant nuits et jours son intervention.Ne sachant plus quoi faire

 face a cette foule qui peu a peu le reniait, il decida de faire naitre l'idee d'une dualite au sein de notre

 royaume.Il leur fit croire que face a lui , entitee bonne et humble , se dressait son double

malefique,entitee cruelle qui s'evertuait a maudire l'humanite.Petit a petit les humains crurent en ce

 principe de dualite qui semblait beaucoup plus juste et acceptable que de croire que Dieu n'etait

interesse que par la puissance et l'hegemonie de son statut.Les peuples de la Terre commenecerent a

donner a cette creation malefique divers attributs et apparences .Comme Dieu etait equivalent au Soleil

 et a la vie, son ennemi deviendrait le symbole de la nuit donc de la mort. J'etais a la fois intrigue de voir

 l'apparence de cette divinte mais craintif face a sa rencontre avec mon frere. C'est en me rendant sur

 Terre pour profiter d'un moment de repis que je la vis.Je m'etais penche au dessus d'un lac pour y

ramasser de quoi m'abreuver et la je la vis sous l'eau en train de m'espionner. Ma presence ne semblait

 pas la deranger, cette creature imitait le moindre de mes gestes sans dire un mot, je ne pourrais dire

depuis combien de temps elle se trouvait la pareille a un automate. C'est en essayant de la toucher que

 le contact entre ma main et l'eau la fit se troubler et que je decouvris la dure realite.Cette creature

n'eatit autre que moi. Je fus tellement concentre sur mon role d'observateur que je ne vis pas ma propre

 evolution. De conscience j'etais parvenu a une entite vivante munie de ce qui semblait etre un corps.

On m'avait muni d'un corps qui aurait pu etre celui d'un homme ordinaire a l'exception de trois details:

malgre ma chevelure brune j'arborais un long bouc d'une couleur proche du sang, mes yeux scintilaient

 d'une lumiere incandescente et j'etais muni de deux magnifiques ailes recouvertes d'un duvet oblivien.

 C'etait donc a cela que devait ressembler le pire fleau que les hommes devaient connaitre.

Quelle ironie que leur plus grand ennemi leur soit si semblable. Mais il ne faut oublier que l'homme est le

seul animal a tuer ses congeneres sans que sa survie en depende. Il etait donc normal que " l'ange de la

 mort" prenne apparence humaine pour commetre ses mefaits. Mon frere avait tout organise pour faire de

 mon reve , une chose inaccessible et faire de moi le plus grand paria que la Terre eut connue. Meme si

 j'avais souhaite par le passe l'aneantissement de la race humaine j'etais maintenant en proie a une

certaine compassion envers ces etres qui n'etaient pas si deifferents de nous depuis qu'ils avaient acquis

 une conscience. La seule difference dans le fait que nous n'etions nullement interresse par notre propre

 personne car nous savions que nous subsisterions comme nous l'avions fait par le passe. Le jour ou ce

 monde touchera a sa fin nous serions a meme d'aller etudier une autre planete en essayant de ne pas

reproduire les memes erreurs qu'auparavant. C'est pour eviter de donner a mon frere les pleins pouvoirs

 et par cela l'envoyer vers les bas -fonds de la folie que j'acceptai ce poste.

A suivre....

*

dantedevilshrek

mici
« Réponse #4 le: avril 10, 2006, 14:02:53 »
mici philou toi aussi du vient des contrées nordiques? lol.

*

dantedevilshrek

encore un petit? lol.
« Réponse #5 le: avril 10, 2006, 14:13:41 »
renaissance

"Battant au creux de mes veines
Tapant aux portes de mon coeur
Longeant chacun de mes muscles
Alimentant mes organes
Ce liquide si épais et si froid
Au gout amer et salé à la fois
Ne m'inspires que le degout
Cette énergie qui coule en moi
Me vient de mes nuits sans sommeil
Où je me suis laissé extirpé
Extirpé hors de la réalite
Hors des barrières de ce monde
Et des frontières du temps
Par une pêcheresse aux yeux si sombres
Que son nom sonne doux à mes oreilles
Lilith, mère du peuple oublié
Ange déchu aux milles facettes
Je peux maintenant t'entendre
Car mon âme chevauche avec toi
Comme ces amants que pour une nuit
Juste une nuit , tu fais ressentir vivant
Avant de les aspirer vers l'oubli
Chaque homme qu'elle a rencontré
Connu les affres de son désir
La souffrance de son sourire
Et la fin emprisonné dans son sourire glacé
Sous les lumières de la ville
Viens avec moi ma pêcheresse
Chevauchons les vents jusqu'à la ville de Neb
Où au milieu des pierres tombales
Nous nous adonnerons à des rites ancestraux
Le Necronomicon sera notre source
Car nous sommes des buveurs intarissables
Sans but et sans loi
Juste épris de la vie
Notre ombre sépulturale flotte
Flotte sur l'histoire obscure de ce monde
Je couche ses mots car mon histoire se termine
Me restant peu de temps à vivre en ces lieux
J'implore ta délivrance
Des nuits sans lunes ,aux plus profondes grottes
Venez à moi mes frères
Abattez sur moi votre courroux
Pour que je puisse enfin trouver le repos éternel
Que l'on m'a dérobé
Car il ne sert à rien de ne pas vieillir
SI pour cela votre voyage se fait seul
J'ai fui la lumière pour la non-mort"

C'est pas un de mes textes les  plus récent . A l'époque je me faisais appeler deadbyheartbreak et j'écumais les salons à la lune naissante pour poster des textes. Maintenant les études ont presques reprises le dessus mais on n'efface jamais cette fièvre qui nous pousse à écrire et à partager nos créations.

*

Hors ligne PhilouDuNord

  • Petit gourou Mac
  • *****
  • 11 045
  • Think Different !
Re: un petit texte de ma création
« Réponse #6 le: avril 10, 2006, 14:31:12 »
:oui: on peut dire ça :p
« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ayez le courage de suivre votre c½ur et votre intuition. Soyez insatiables, soyez fous. » Steve Jobs

*

dantedevilshrek

héhé
« Réponse #7 le: avril 10, 2006, 15:00:14 »
kel merveilleux pays que le plat pays qui est le mien....lol.

*

dantedevilshrek

au fait
« Réponse #8 le: avril 10, 2006, 15:01:32 »
kestu penses de cet apperçu de mes textes?
sois franc surtout . :hum:

*

Hors ligne PhilouDuNord

  • Petit gourou Mac
  • *****
  • 11 045
  • Think Different !
Re: un petit texte de ma création
« Réponse #9 le: avril 10, 2006, 15:06:58 »
Franchement, je n'ai pas encore eu le temps de tout lire :non: Je te le dirai dès que je les aurai bien :book:
« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ayez le courage de suivre votre c½ur et votre intuition. Soyez insatiables, soyez fous. » Steve Jobs

*

dantedevilshrek

et oui je suis prolifique aujourd'hui...
« Réponse #10 le: avril 10, 2006, 15:14:46 »
<<Je vois ces visages au bout de l'abime
Et ils me sourissent, devoilant leurs crocs efiles
Des predateurs se cachent parmi nous
Rapaces, loups,piranahas et autres felins
Ne montrant leurs dents pointues et leurs griffes acerees
Q'une fois que la nuit est tombee
Jeune souriceau mefie toi de la grande ville
Car la fourmi ta voisine peux a la nuit tombee
Devenir une tigresse et un instant te devorer.>>


<<Du fin fond de la vallée des ombres
Je percevais l'éclat de tes yeux
Eclairant ce paysage si sombre
Je sais que ce sont eux
Si flamboyant et pourtant si fragile
Ils me hantent et m'emprisonnent
Au sein de cet abîme si terrible
Qu'est le coeur des hommes
Mais depuis que je te connais le mien est enchaîné
Tu as capturé mon corps
Brisé mon essence
Jusqu'à ce que mon esprit du plus profond des gouffres
Aux plus hautes montagnes, hurlent ton nom
Si un jour tu me captures en ton coeur
Laisses moi y rester ,juste quelques instant
Et à ce moment là je deviendrais AMOUR.>>

<<Si au creux de mes bras
J'avais su te garder
Mon coeur ne serait pas aussi froid
Que depuis que tu m'as quitté
A la lune naissante
Je cris ton nom
Pour ne pas t'oublier mon amante
Toi qui m'a pourtant dit non.
Dans mon esprit tu restes présentes
Telle une pêcheresse des temps reculés
J'aurais voulu que tu sois consciente
Que sans toi je n'aspires qu'à crever.>>

"Belle etrangere aux yeux rieurs
Ne t'attarde pas sur moi
Car dans mes yeux ne brillent que les pleurs
Et l'amour pour moi n'existe pas
Ce qui m'interesse ce n'est pas ton coeur
Ni de te serrer tendrement dans mes bras
Je veux juste te posseder quelques heures
Te dire que tu comptes beaucoup pour moi
Et partir au petit matin d'un rire moqueur
Car je te l'ai dis tu n'etais qu'une proie."

"Je me suis reveille dans un lieu inconnu
Ou je suis completement devetu
Mon corps est sans force

Tu gis a cote de moi
L'un de tes bras nonchalament pose sur moi
Tu dors d'un sommeil sans reves

Le temps n'existe pas
Une chose me trouble, je ne te connais pas
J'essaye de sortir de ton etreinte

Ton corps roule doucement sous les draps
Ce qui c'est passe ne me reviens pas
Je me souviens juste d'une musique

Lancinante,exaltante et torride
Puis du sang et des cris , peut-etre un homicide?
Non c'etait juste un film

Tu ouvres les yeux
Et je sais que ce sont eux
Tu as capture mon ame

Brise mon essence
Lors de cette dernière danse
Tu m'as emprisonne
Je te suis desormais lié a jamais."

voili voilou