Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !

  • 111 Réponses
  • 43137 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Hors ligne SentisMental

  • sot de l'ange...
  • *****
  • 19 304
  • Ange des ténèbres ou démon et merveille ?
    • Sentis Mental et boule de Dom
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #15 le: janvier 18, 2009, 11:21:32 »
CHAPITRE SIX
C’est ainsi que vînt le temps de la ripaille (poil à la paille de riz)
Didier vilipende gentiment ses invités :
--- Finissez les amuse-gueules ! Sinon ma muse gueule !
Gadget à son tour le sermonne affectueusement :
--- Didier…
--- Ouaf ! Allez ! Nous ouvrons le bal de la musette ! Et ceci par un Homard Thermidor !
Sergio a sa version :
--- Homère Terminator ?
Piotr également :
--- Au marc ?
Téki itou :
--- Et aux termites d’or !
Sphil  a suffisamment de bouteille pour s’occuper de la boisson :
--- Le tout arrosé  d’un Pommard Herbivore !
Néanmoins Groum grimace de la bouche :
--- Il est un peu vert, ce rouge…
Et puis soudain on n’entend plus que le bruissement  des mandibules d’acier et d’os ; mâchoires qui mastiquent chair et pinces qui broient cartilage. Cela aspire, cela suce…on se croirait lors de l’escalade du mont Ventouse !
C’est encore maitre Di qui se fendille d’un commentaire tout en expédiant une scorie de crustacé sur les lunettes de son ami Jérôme :
--- J’ai failli vous faire des homards à l’armoricaine, mais le marchand de légumes n’avait
      Plus de binious frais ! Il en avait d’Ecosse, mais la corne m’use…
Jérôme embraie (d’un jet de rhum ambré) :
--- C’est toujours Omar qui tient l’échoppe ?
--- Non ! une fois Omar malade, il a ouvert une échoppe de bières !
--- Des pompes funèbres ?
---  Oui il vend des chaussures lugubres… Du coup, c’est son cousin Rachid qui a repris son
      Commerce !
--- Mais qu’est devenu le magasin d’huile à Rachid ?
--- Il l’a vendu avant que ça ne tourne au vinaigre…
Et tandis que les fourchettes continuent leurs incessantes navettes entre les plats et les bouches, les assiettes se creusent pendant que les ventres s’emplissent…
C’est pourquoi afin de fluidifier le transit dans le tube digestif en direction de l’estomac, un sorbet s’impose !!!
Mais n’importe lequel , banal flambé…
C’est un sorbet au Gin « taillebasse » avec un geste de citron !
Le maître queue, toutefois sans la remuer, commente joyeusement son choix judicieux , sans en faire affaire judiciaire :
--- Je me tâtais pour vous faire un « Rabe sorbet » afin d’absorber le trop plein, mais le
      Marchand de vélos n’avait plus d’éponge !
Véro en profite pour se mettre en selle et prendre la roue :
--- S’il est victime d’un coup de pompe, un pneu crevé, il faudrait le dire ailleurs en vitesse…
Repris par Célinette :
--- A cause du travail à la chaîne, aujourd’hui il porte bagages à la gare Saint Lazarre !
Et Sentoche le vil de glousser :
--- Bravo mesdames ! C’est le refrain de vraies puces !
La formalité digestive étant validée par le gosier et par démons avalée, les choses séreuses peuvent reprendre leur long cours :
« Malgré de Canard à la dégelée de groseille et aux tagliatelles sauce beurre d’escargot »
Somptueux ! Gouteux ! Classieux ! Voluptueux ! Délicieux ! en un mot : Fameux !
Et de nouveaux les élogieux critiques astronomiques et gastro-comiques mènent grand train de commentaires bien qu’ils voyagent tous en première classe tout risque !
Sergio est encore le plus prompt a éclairer sa lanterne :
--- Moi ce que je préfère dans le canard à part la une, c’est la vessie ! Vive les canards vessie !
S’ensuit Sphilou s’adressant à sa séduisante compagne :
--- Dis-moi Véro , ça me pique…N’aurais-je  pas sous la paupiette droite de la gelée de
      Gros ½il ?
--- Si fait mon ami, demain matin dès potron minet, direction  l’Oeillogue !
Pendant ce temps à l’autre bout de la tablée de chaud câlin, Téki fait part de ses goûts particulier à Valérie qui est la compagne de Jérôme, je vous le rappelle. (Bon sang ! Faut tout vous dire ! Vous ne suivez pas ! Alors, passez devant !)
--- Je ne suis pas faon du bord d’ex cargo…Ce que je préfère c’est plutôt la bave de limace !
     En effet on y trouve pas ces désagréables petits morceaux de coquilles !
--- C’est vrai…C’est comme pour les ½ufs durs !
---  Cela dit pour l’avenir de la poule…Il est préférable que les ½ufs durent…
---  Ou l’inverse…
Et Didier d’interrompre avec un fondu de sa voix, cette édifiante dissertation culino-philosophique en interpellant Groum transmuté pour l’occasion en sommelier :
--- Olah ! Semellier ! toi qui es une pointure hors paire, que proposes-tu pour nous humecter
     Les pupilles et nous dilater les papilles ?
--- Point de gros rouge qui trash ! Laissons-nous emporter pour un coup de vin  ébouriffant !
      Du subtil sur la langue, du léger qui ne prête pas à contusion ! Voici un « Cadre
      Supérieur » payé au noir de Saumure ! Année 2009 ! Qui l’eut crû ?
Karine ( L’amie de la compagne de Jérôme, c’est bon là ? Vous y êtes ?) qui était restée mouette, se fait pie :
--- Mais, 2000 neuf…Ce n’est que dans une heure…
Groum pris au dégarni (c’est le dépourvu des cheveux), se ressaisit rapidement :
--- Bonne réponse ! Kit ou trouble ?
--- Pas mieux…
--- Donc je reprend la main ! Ce sera cette fois un ‘bourre gueule » de l’année 1929 !
--- Il a été vendangé pendant le Krach  Boumu ?
S’étonne Sergio.
--- Non ! En fait, 1929 c’est l’année de naissance du viticulteur !
Piotr Ourski apporte cette précieuse précision :
--- Quand à celui qui vidange les deux roues ; c’est un motoculteur !
Bon. Ca, c’est fait.
Et belle dame Gadget, au gong fou de l’ultime coude fourchette de proposer :
--- Afin de laisser couler pour mieux refaire surface, avant de tordre les douze cous de
     Minuit, chacun a sur sa carte une histoire tröll à raconter au reste de l’honorable
     Assistance !
--- Y a personne en danger !
Rigole Sergio.
--- Pas encore…mais ça pourrait venir…
Cette dernière phrase menaçante, tel un mauvais augure, s’est échapée de la bouche d’égout de Sentoche le machiavel vouté…
Qu’a-t-il voulu dire ????????????????????
Attendons le chapitre sept !

*************************

*

Hors ligne Tekiro

  • *****
  • 38 005
  • gelatophile
    • Teksite
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #16 le: janvier 18, 2009, 17:09:17 »
:lol: :bravo:  :bravo:

par contre petit souci, si tu as eu du homard ce n'est pas normal :non:  Didier avait acheté des langoustes :blink:  :lol:  et point de groseilles mais des griottes.

Sans doute les délicieuses bulles rosées de Groum ont du t'obscurcir la vue - la prochaine fois tu en laisseras un peu plus pour les autres j'espère, car je dois avouer que j'étais un peu en manque de bulles  :siffle :roll1: 
Ubi amici, ibidem opes. (Plaute)
Là où sont les amis se trouvent les richesses.
Teksite
"Le sourire n’est qu’un rire qui se sous-estime" Sentis Dominique

*

Hors ligne SentisMental

  • sot de l'ange...
  • *****
  • 19 304
  • Ange des ténèbres ou démon et merveille ?
    • Sentis Mental et boule de Dom
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #17 le: janvier 19, 2009, 12:03:44 »
Téki BDphile !!!
 :bravo:
pour le menu
 je me permet quelques libertés, en vérité !
 :vacances: :eat:

*

Hors ligne Tekiro

  • *****
  • 38 005
  • gelatophile
    • Teksite
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #18 le: janvier 19, 2009, 14:04:41 »
Téki BDphile !!!
 :bravo:
pour le menu
 je me permet quelques libertés, en vérité !
 :vacances: :eat:


la fameuse liberté de l'écrivain ;)
Ubi amici, ibidem opes. (Plaute)
Là où sont les amis se trouvent les richesses.
Teksite
"Le sourire n’est qu’un rire qui se sous-estime" Sentis Dominique

*

Hors ligne SentisMental

  • sot de l'ange...
  • *****
  • 19 304
  • Ange des ténèbres ou démon et merveille ?
    • Sentis Mental et boule de Dom
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #19 le: janvier 20, 2009, 19:18:02 »
il faut bien que je fourgue mes jeux de mots laids !
 :huh:
sinon le septième chapitre est en chauffe...
 B)

*

Hors ligne Tekiro

  • *****
  • 38 005
  • gelatophile
    • Teksite
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #20 le: janvier 20, 2009, 19:50:30 »
il faut bien que je fourgue mes jeux de mots laids !

poils aux ...
Ubi amici, ibidem opes. (Plaute)
Là où sont les amis se trouvent les richesses.
Teksite
"Le sourire n’est qu’un rire qui se sous-estime" Sentis Dominique

*

Hors ligne Sphilou

  • *****
  • 10 172
    • http://www.cafeduweb.com
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #21 le: janvier 20, 2009, 19:59:43 »
:prosterne: :bravo: 

Cà me pique oui ... donc j'me gratte

et non pas

Cà me gratte ... et donc j'me pique ! 

T'es un as ..  de coeur ! Au XVIIe siècle, on désignait par "as de pique" un personnage gringalet et chétif. Par la suite et aujourd'hui encore, il servait à qualifier un individu étrange et drôle. Sans doute par analogie à cette drôlerie, l'expression "être fagoté comme l'as de pique" signifie que l'on est mal habillé.

*

Hors ligne SentisMental

  • sot de l'ange...
  • *****
  • 19 304
  • Ange des ténèbres ou démon et merveille ?
    • Sentis Mental et boule de Dom
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #22 le: janvier 21, 2009, 19:12:29 »
ce post est énorme !!!
 :lol: :lol: :lol:
nous avons la page de pub avec Sergio
 la page cuisine avec Téki
et la page histoire avec Sphil !
 :lol: :lol: :lol:
 :bravo: :bravo: :bravo:
vous avez une quelconque connaissance
 n'hésitez pas !
inscrivez-vous ici et venez nous faire
 profiterolles de vos talents aiguilles !!!
 :) :bravo: :vacances: :super:
sinon ?
 bientot le septième...

*

Hors ligne SentisMental

  • sot de l'ange...
  • *****
  • 19 304
  • Ange des ténèbres ou démon et merveille ?
    • Sentis Mental et boule de Dom
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #23 le: janvier 25, 2009, 10:35:07 »
CHAPITRE SEPT
Une fois les galéjades potaches expulsées par voie orale suivies de moults applaudisseries et autres chants à perte de vie (d’où l’expression : mourir de rire) d’éclats de rire (sous la pression de la rate qui se dilate, le rire éclate quand le sérieux a atteint son point de rupture), c’est enfin l’instant tanné et olfactif des émois de nez !
Juste avant le basculement vers l’an 2009, le temps est velu de sévir le plat dos des formages !
Comme il se doit (de fée) depuis le début de ce réveillon, chaque entité vivante se voit dédier par Didier une fermentation particulière (en un seul mot).
C’est donc ainsi que par tirage au sort (le descendant du tyrannosaure ) l’ami Piotr Ourski hérite de « l’émmenthal dans les chaussettes », en l’occurrence une chaussette russe comme il se doit (de pied). Cette célèbre pâte modelée uniquement par les gros orteils, dont les trous de mémoire sont creusés à flanc de croûte puis stockés dans un emballage sous vide  avant d’être injectés dans le fromage lui-même . En tous cas avec lui, même si c’est râpé, ce n’est pas foutu !!!
La tendre Véro hérite, et c’est bien naturel, d’un cru de sa région natale la célèbre « Pompe d’Evêque déchaussée aux moines » ! fromage au lait de brebis égarée récupéré à l’auréole des seins du calendrier. Vu l’odeur de mâle sainteté, celui-ci va tiquant sur le plateau, comme quoi la vie catholique n’est pas une longue effluve tranquille !  Drole d’arôme à Rome ! Bizarrement ce pur produit normand est conçu dans l’abbé de Saint Trop pied…Ca fait sandale ! Comme quoi les voies du seigneur fromager sont impénétrables avec un couteau à beurre !
S’ensuit sans suie pour le camarade Sergio ; un « MS Calant DOS »
Sa conception maculée est dû au lent et aux relents travail de microbes soft que le maître fromager ; habile guette…Il est ensuite savamment exposé par la Windows à un fond d’écran total afin une fois affiné de bronzer intégralement et pouvoir ainsi arborer son « août look ».  Une fois putréfié il n’est plus très fier, mais il reste empli de vitamines anti personnelles, alors sautons dessus !
C’est le tour Nord (par la rocade) de Sphilou manitou ; notre poker mentor. Lui qui fait tant pour la paix des âmes, sorte de Saint Pierre des c½urs, se voit choisir un inévitable « Casque Bleu d’Auvergne ». Ce célèbre fromage massif sans tralala qui est fort justement porté ONU !
Bien que sous son aspect général de division il soit uniforme, sa côte reste d’azur. Même si au concours à bricole il eut raflé moults médailles, une fois la cloche soulevée ; il jugule l’air ! Mais une fois sur les marches du palais, quand on tire la lande ; l’alarme à l’½il, il est désarmant de douceur…
Pour demeurer dans le même ton pastel, dame Gadget récupère un fromage Corse d’un pas décalé vers le Nord : »Le Violet de l’Ile au vieux lait de Lille » ! Paradoxalement bien que jeune et rapide ;c’est violent ! Qui l’eut cru après une bonne cuite ? Voilà le résultat d’une coopération entre les coopératives de l’extrême septentrion et la pointe méridionale ultime ; du lait caillé transi de froid sur le pavé humide des brumes qui ne comptent pas des prunes…puis moisi sud et desséché sur la roche brûlante d’un étoc à tête de maure ! A l’arrivée cela offre un mélange explosif de ch’ti polyphonique qui joue à la Marouelle en jonglant avec des pains de plastic : « Oh Doumé ! T’in r’prin dou fromagi, ma si Hiiin ? »
Mais voilà déjà que le plateau calcaire stoppe devant maître Hobby One Tékinobi. En nez fait (légèrement rouge en son extrémité)  c’est pour lui sans l’ombre d’un doute, une part de « Brie…de glace » ! Cette papatte molle à lécher mais surtout à ne jamais découper ; car les parts brisent. En tous cas le Brie de glace demande franchise et assurance, lui qui est poli à Vitry. D’après la petite histoire, c’est un certain Geoffroy qui entre deux bouillons découvrit ce désormais culte « chaud froid ». Qu’il en soit donc remercié par le mercier pour ce don…
Mais poursuivons avant d’être rattrapés, le sympathique trio sur le volet ; Valérie-Jérôme-Karine (Epicure de rappel pour ceux qui attaqueraient ce récit directement par la face ouest du chapitre sept) donc les trois amis héritent d’une fermentation musicalement abusivement sonore qui impose sa puissante fragrance, un « Hard Rock Fort » ! Fleuron fleuri fleurant la flore nationale, ce mouchetis coloré de postillons moisis au subtile arrière gout de savon persillé a souvent été récompensé par des « heavy médailles ». Il aura fallu assez d’essais pour le mettre au poing mais finalement ; une fois élevé en batterie il rend les guitares électriques. Une fois mûr et bien tartiné, très haut il hurle au vent haleine! Sacré morceau !
Mais déjà le tango des arômes et la valse des parfums en retour de flammes parvient jusqu’au doctor Groum, qui déchausse ses mocassins et chausse ses lunettes afin de mirer et d’admirer… « L’atome de Savoie » !  Aussitôt même si c’est haut et si tôt, il s’en découpe un monceau grâce à la science de la fission …
Les fondus de ce produit, admirateurs de braves vaches, prétendent qu’il est le résultat de mol lait culte qu’un eunuque éclaire… Ainsi il donnerait énergie ! Bon, c’est un peu comme si l’uranium devenait dur à l’anus ! En fait, les légendes sont multiples à son sujet…A Megève on dit que les chèvres font Meuh  ce que les chameaux nient, mais les ânes, si ! ce qui est sûr, c’est qu’il y aurait eu des fuites aux Contamines…
Mais voilà que le Sentoche vaudou est gratifié d’un « Munster en boule de gomme » !
Ah ! Il aura fallu maintes stères afin de chauffer la marmite au logis, pour aboutir à six boulettes que de bouleau ! La légende dans la marge, dit à qui veut l’entendre que ce fromage de l’est lorsqu’il déleste ; embaume la mort, comme si fromage de tête l’occis pue ! En fait quand il est trophée trop fait, il ne donne pas l’haleine vierge mais plutôt un souffle de fennec plus ultra ! Aussi dès lors qu’on le déguguste, mieux vaut faire silence radieux en se protégeant la bouche de la dextre ; bref, d’une main se taire !
Pour finir avec le suif qui donne soif, c’est enfin Didier qui peut se restaurer avec une « Cancre coyote »  en négligé de soi ! C’est l’unique fromage du désert qui répond enfin à cette séditieuse question : « faux mage ou désert » ?
Produit tissu d’un Ouest terne, ballotin balloté entre chaos boy et pots rouges, en voila un au moins qui ne porte pas l’Epoisses et ne va pas Valançay les copains ! Par la grâce de ses miasmes vifs et chamarrés il est surnommé sur le haut plateau par ses petits potes de beurre :
« Cramponne-toi je me déchausse ! » ou bien encore, lorsqu’il est trop avancé parcequ’on le mange en retard : « Qui coure tout seul ! » à cause des vers qui le squattent ! c’est pourquoi on le conserve prisonnier en pot…même si parfois malgré tout, cela devient un pot d’échappement !
--- Plus que cinq minutes, mes cocottes !
C’est l’ineffable Téki Winky qui, apostrophique, harangue mariné !
--- Les amis ! Je vous propose d’appeler un des membres manquants de notre honorable
      Association de mal fêtard, qui contre son gré a subi l’ablation de ce réveillon !
--- Oui ! Réveillons ! Réveillons !
--- Aussi, après les hauts bisous et les bas v½ux ! A vos portaaaaaaaaaaaaaaables ! Pour ce qui
     Me consterne, hic ! Oups ! Pardon ! Une bulle rose vient de passer de travers en long ! Je
     Vais sonner chez Alban notre benjamin tout frais Bachelor ! Il est bloqué par ses études de
      Notre ère ! D’ac ? Hoquet ? Hic !
--- Et bien alors, honneur au Sud ! Ma bananée sera pour Lulu notre paparazzette et Yop la
     Boum notre infirmière lumière ! Bloquées par le soleil des fées d’hiver !
Ainsi parla Sphilou , lama sage en adage de raison. Puis Véro lui emboîte le pas, sinon lui empâte le bois :
--- Je biserai pour vous Marmotte de Pasfrevin, notre chantre pastoral qui fait chorale quand la
     Montagne garde blanc, en écho à ses s½urs sifflotant au bord de leur trou vert ! Par
     Malheur suite à une avalanche de poudreuse; elle est bloquée dans son terrier !
C’est ensuite Doktor Groumy qui vocalise monocorde quelque verbiage linguistique :
--- Je vais gratouiller mes touches afin de contacter « Double Vé le tendre » et Halfarm zabeth
      A bon dieu ! Les heureux parents de la jolie Océane, eux qui sont en chantier seront
      Enchantés ! Car ce soir, ils sont bloqués par les biberons et layettes !
Une voix grinçante comme un huis laid mal huilé hisse le ton ; c’est Quasidomo qui plume la luette :
--- Soit ! Soyons flou ! Bigots phonons à Michey l’ange déchu et Esperlu la belle     
     Hurluberluette ! L’intelligencia drôlatique du forum ambré !  Puisque par malheur (comme
     Aurait dit Gustave) ils sont bloqués par défaut de véhicule ! Ils se sont fait mutuellement
     Et réciproquement le coup de la panne ! C’est ballot !
Sans bâton le relais est pris par le trio minot de Fondettes :
--- Intrigués par le portail de votre forum ; vitrine de votre fine équipe épique, puisque nous
     Sommes adeptes des lointaines contrées du commerce équitable réciproque et du libre
     Echange également consenti, nous saluerons afin de faire sa connaissance, Le Baudet du
     Gai Bec quand le Canada déraille ! Lui qui à des milliers de culots maîtres est bloqué par
     Etrange blizzard !
--- Et une tendre pensée pour son ange…
Le court silence est rompu par le gazouillis de douce Gadget :
--- N’oublions pas celles qui s’oublient elles-mêmes ! C’est pourquoi un petit clin d’½il
     Vocal s’impose pour Maya l’abeille et Zazou dans le métro ! Nos coquines polissonnes et
     Friponnes bloquées par une « Alzeimer du clavier » ! A force de s‘égarer de ruche en
     Station, il leur reste encore un bout de chemin avant de nous rejoindre !
Piotr se pourfend à son tour d’un commentaire (ce qui doit être dit) :
--- Je vais essayer de joindre Libellule par les deux bouts ! Normalement elle doit nous
     Rejoindre demain tout-à-l’heure ici-même ou là juste à côté.  Elle a quitté la capitale en
     Hélicoléoptère, car Paris-Tours se fait d’un saut de puce ! Pourvu qu’elle ait déployé ses
     Antennes mobiles…
Et le noble Sergio de surenchérir :
--- Je téléphonerai à mon haltère égale, maître Cécel ! Le druide bâtisseur le long de la ligne
     Bleue des Vosges ! hélas bloqué par sa prudente moitié de pomme craignant un pépin !
Et encore une fois, comme par fait exprès, c’est Dicui-Dicui qui ferme le ban public :
--- D’accord ! pour être raccord, je me fais l’Archmède ! L’ébouriffé des fourneaux qui rit
     A Georges déployé ! Mon disciple aux dix slips ! Lui qui est bloqué par son propre
      Réveillon auquel participe la moitié de la région !!!
--- C’est à chialer…
Mais dame Célinette est interrompue par un ch½ur inopiné et impromptu qui entreprend le célèbre décompte à dormir debout :
--- Indice…Neuf Neuf….Huître…Sceptre…Ciste…Cintre…Kart…Trouable…Dieu…Hein
     …BANANEE !!! BON SANG DE THE !
Il est minuit pile (quatre de 1,5 volt)
Et au moment ou chacun tout le monde demande asile à l’embrassade d’offrande…
PAF !!! ou PIF !!!! à moins que…CLAC ?
Bref, c’est le noir total dans la grand pièce ! L’obscurité absolue ! La nuit uniforme…
Et si c’était maintenant à partir de cette seconde…que cette gentille histoire ronronnant tranquillement, allait soudain basculer dans un autre univers…
Hein ? Alors ?
On rigole moins, là !
Et bien après ce chapitre charnière copieux et nourri,
Nous le saurez quand vous le dirons dans le futur chapitre huit….

**************************

*

Hors ligne Tekiro

  • *****
  • 38 005
  • gelatophile
    • Teksite
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #24 le: janvier 25, 2009, 21:56:37 »
:lol: la suite ........    la suite ........  :ola:
Ubi amici, ibidem opes. (Plaute)
Là où sont les amis se trouvent les richesses.
Teksite
"Le sourire n’est qu’un rire qui se sous-estime" Sentis Dominique

*

Hors ligne SentisMental

  • sot de l'ange...
  • *****
  • 19 304
  • Ange des ténèbres ou démon et merveille ?
    • Sentis Mental et boule de Dom
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #25 le: janvier 28, 2009, 19:11:46 »
hé...hé...hé !

*

Hors ligne Tekiro

  • *****
  • 38 005
  • gelatophile
    • Teksite
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #26 le: janvier 29, 2009, 08:12:35 »
ho, ho, ho :lol:
Ubi amici, ibidem opes. (Plaute)
Là où sont les amis se trouvent les richesses.
Teksite
"Le sourire n’est qu’un rire qui se sous-estime" Sentis Dominique

*

Hors ligne Serge le Belge

  • Un Belge restera toujours un Belge 1 fois hein !
  • *****
  • 7 295
  • Un Belge 1 fois hein !
    • 8760-365
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #27 le: janvier 29, 2009, 08:31:08 »

*

Hors ligne Vagounette

  • cascade d'espérance et de désobéissance
  • ******
  • 1 588
  • chut!
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #28 le: janvier 29, 2009, 10:45:36 »
 :lol: :lol: :lol: :bravo: :bravo: :bravo: :powa: :bisous:
Espérer c'est vivre!
 
[/i]

*

Hors ligne Tekiro

  • *****
  • 38 005
  • gelatophile
    • Teksite
Re: Les extraordinaires aventures de Groum et Sphil !
« Réponse #29 le: janvier 29, 2009, 12:44:32 »
:d
Ubi amici, ibidem opes. (Plaute)
Là où sont les amis se trouvent les richesses.
Teksite
"Le sourire n’est qu’un rire qui se sous-estime" Sentis Dominique