France - Fidji

  • 18 Réponses
  • 5292 Vues

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

*

Hors ligne Tekiro

  • *****
  • 38 013
  • gelatophile
    • Teksite
France - Fidji
« Réponse #15 le: octobre 11, 2003, 13:25:40 »
merci youhou ou autre ;), mais il y a aussi un forum spécial :blink: :blink:

:powa:
Ubi amici, ibidem opes. (Plaute)
Là où sont les amis se trouvent les richesses.
Teksite
"Le sourire n’est qu’un rire qui se sous-estime" Sentis Dominique

*

Hors ligne Alban

  • *****
  • 6 344
    • Cafeduweb.com
France - Fidji
« Réponse #16 le: octobre 11, 2003, 13:28:19 »
Citer
Citer
on dirai qu'il aime le rugby l' Alban ;) :bye:
ou le copié collé :P

:lol:
Le copié collé :lol: ... et c'est surtout parce que c'est l'équipe de France !

*

Hors ligne Alban

  • *****
  • 6 344
    • Cafeduweb.com
France - Fidji
« Réponse #17 le: octobre 11, 2003, 13:30:13 »
80"+1"  Coup de sifflet final, avec un succès très large de l'équipe de France, qui ne s'est dessiné qu'après un quart d'heure hésitant. Mais le XV de France a ensuite été concentré pour bien attaquer son tournoi, les Fidjiens étant trop faibles.  
 
80"   Et Dominici en rajoute un ! C'est une correction ! Le match se termine ainsi, Merceron ratant la transformation en coin.  
 
77"   Essai d'Ibanez ! Le pack français pousse, et marque en force grâce à Ibanez dans une défense fidjienne désorganisée et aux abois. Mais Merceron rate la transformation.  


SCORE FINAL 61-18 !!!!

OUE

Classement :

 Equipes Pts J G N P + - Dif B1 B2
1  France 5 1 1 0 0 61 18 43 1 0
2  Ecosse 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
3  Japon 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
4  Etats-Unis 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
5  Fidji 0 1 0 0 1 18 61 -43 0 0

*

Hors ligne ptitourski

  • petit ours attitré
  • *****
  • 22 383
France - Fidji
« Réponse #18 le: octobre 22, 2003, 23:49:16 »
Citer
Citer
on dirai qu'il aime le rugby l' Alban ;) :bye:
ou le copié collé :P

:lol:
pour un défenceur , le copier coller , c'est très pour s'accrocher au short de son adversaire  :P
La vie c'est comme un petit orteil ; on ignore son existence jusqu'au jour où ça cogne quelque chose. [Benoît Gagnon]